Occupation en cours au bureau de circonscription de la ministre de l’Éducation du Québec; Les manifestantEs demandent l’accès gratuit aux écoles primaires et secondaires pour les enfants sans-papiers

December 15, 2013

Attention aux rédacteurs/rédactrices de nouvelles – Nouvelle de dernière heure

Occupation en cours au bureau de circonscription de la ministre de l’Éducation du Québec

Les manifestantEs demandent l’accès gratuit aux écoles primaires et secondaires pour les enfants sans-papiers du Québec

OÙ : 641, rue Adoncour, Longueuil (carte : http://goo.gl/maps/6tQlz)
QUAND : maintenant, mardi le 10 décembre 2013 (mise à jour à 10h)

CONTACTS MÉDIA SUR PLACE :
Amy Darwish: 514-992-1662
Nicolas Quiazua: 
514-347-4559

CONTACTS MÉDIA HORS SITE :
438-933-7654 ou solidaritesansfrontieres@gmail.com

POUR DES MISES À JOUR :
sur internet : www.solidaritesansfrontieres.org
suivez 
@SolidariteMTL sur twitter
sur facebook : 
www.facebook.com/CiteSansFrontieres

(MONTRÉAL, mardi le 10 décembre 2013, Journée internationale des droits de l’homme) — Au moins dix-huit manifestantEs occupent présentement le bureau de la ministre de l’Éducation du Québec, Marie Malavoy, à Longueuil. Au moins quarante personnes, qui sont symboliquement venues de Montréal en autobus scolaire, se sont jointes à eux et elles pour les appuyer.

Les manifestantEs demandent l’accès gratuit aux écoles primaires et secondaires pour les enfants sans-papiers du Québec.

Selon Nicolas Quiazua, un membre du Collectif éducation sans frontières, qui occupe présentement le bureau : « La ministre Malavoy occupe le poste de ministre de l’Éducation depuis plus d’un an et elle a été informée dès le premier jour que les enfants sans-papiers n’ont pas accès à l’école publique. Elle a refusé d’agir face à cette injustice et elle a même refusé de discuter de la question avec notre collectif ou avec les médias. La seule façon d’attirer son attention, et de la forcer à agir, est de faire cette occupation. »

« Aujourd’hui, nous demandons encore une fois à Marie Malavoy de donner des directives claires et non ambiguës à toutes les commissions scolaires pour qu’elles permettent à tous les enfants sans-papiers d’aller à l’école gratuitement », déclare Rosalind Wong, une membre de Solidarité sans frontières, un réseau montréalais pour la justice pour les immigrantEs, qui appuie l’action d’aujourd’hui. Elle ajoute : « Nous demandons en urgence une « rentrée scolaire spéciale  en janvier pour tous les enfants qui se sont fait refuser l’accès à l’école en août dernier. »

Amy Darwish, une autre manifestante qui occupe le bureau de la ministre Malavoy aujourd’hui, affirme que : « Nous ne quitterons pas le bureau tant que la ministre Malavoy ne se sera pas engagée à ouvrir les écoles du Québec aux enfants sans-papiers, sans frais, et avec la garantie de respecter la confidentialité des familles sans-papiers. »

Nicolas Quiazua ajoute : « Nous prenons le risque de nous faire arrêter et de subir un procès pour faire valoir notre point, en particulier parce que la ministre semble incapable de nous répondre autrement. »

Une chronologie et une mise en contexte sur la question des enfants sans-papiers au Québec est disponible en ligne à : www.solidarityacrossborders.org/fr/timeline-background-information-education-for-all-collective

– 30 –

Source : Collectif éducation sans frontières
Date : 10 décembre 2013
Contact : 438-933-7654 ou solidaritesansfrontieres@gmail.com

+++++++++
Solidarité sans frontièreswww.solidaritesansfrontieres.org
Solidarity Across Borderswww.solidarityacrossborders.org
Solidaridad sin fronteraswww.solidarityacrossborders.org/es

e-mail: solidaritesansfrontieres@gmail.com
facebook: www.facebook.com/CiteSansFrontieres
twitter: @SolidariteMTL
tél.: 438-933-7654
++++++++++

Comments are closed.