Appel à la solidarité pour Monika et ‘Alexa’

March 21, 2019

chakraMISE À JOUR: La Cour fédérale est intervenue pour empêcher le gouvernement d’expulser Monika et sa fille. La suspension durera jusqu’à la fin de l’année scolaire ou à la fin des procédures judiciaires. Ce n’est pas fini, mais une belle victoire pour le moment.

!! URGENT !! Aidez à bloquer la déportation de Monika et de sa fille ‘Alexa’!

Déportation mercredi prochain – moins de six jours

Il y a 10 ans, Monika quitte la Hongrie à l’âge de 18 ans, avec sa fille Alexa*, alors âgée d’à peine quelques mois, afin de s’installer à Montréal. Toute sa famille a quitté la Hongrie à cause de la discrimination anti-rom et de la montée des mouvements néonazis qui visent cette minorité. Pour une décennie, Monika présente plusieurs demandes afin d’obtenir un statut légal au Canada, mais sa demande d’asile et les autres demandes sont rejetées en raison d’une mauvaise représentation juridique et d’une non-reconnaissance de la situation des Roms en Europe de l’Est.

À l’automne 2018, Monika entreprend une nouvelle demande humanitaire, mais le 13 mars 2019, alors que la demande n’a pas encore été traitée, l’agence des services frontaliers du Canada (ASFC) lui annonce une date de déportation pour le 27 mars, soit moins de deux semaines plus tard. Monika demande si sa fille, maintenant âgée de 10 ans, qui ne parle pas le hongrois, peut au moins terminer son année scolaire, mais l’agence frontalière refuse. Monika et ‘Alexa’ font maintenant face à une déportation imminente vers la Hongrie (27 mars), où elles n’ont plus aucune famille et n’ont pas été depuis plus de 10 ans.

Le contexte hongrois au moment du départ de Monika en 2009 était caractérisé par un nombre croissant de persécutions et de violences à l’encontre des Roms. Dix ans après la tuerie de plusieurs Roms par des groupes néo-nazis, la situation de ceux-ci reste la même. Avec la montée des mouvements néo-nazis partout, la haine des Roms ne fait que se normaliser.

* Nous avons changé son nom pour la protéger

Chronologie https://bit.ly/2Cw2U9H

Mise en contexte https://bit.ly/2Ye276L

Deux choses que vous pouvez faire pour aider :

1) Écrivez directement au ministre de l’immigration du Canada, Ahmed Hussen (svp n’ajoutez pas solidarité sans frontières en c.c.)

Ahmed.Hussen@parl.gc.ca

Utilisez le modèle qui se trouve ici, que vous pouvez utiliser comme tel ou modifier à votre guise

2) Participez à la vigile d’urgence qui est organisée lundi le 25 mars à 11h, devant le musée de l’holocauste au 5151 Chemin de la Côte-Sainte-Catherine.

Événement facebook

N’hésitez pas à emmener bannières et autre matériel pour faire du bruit!

Comments are closed.