« Plan d’action » pour la Commission scolaire de Montréal

mai 22, 2013

[Le Plan d’action est disponible sous forme de présentation Power Point ICI et de document pdf ICI.]

– Le Collectif éducation sans frontières remet à la Commission scolaire de Montréal un « Plan d’action » visant à donner accès à l’école à tous les enfants

– L’accès immédiat pour les enfants sans statut demandé lors de la rencontre de mercredi 

RAPPEL :  Manifestation en face de la Commission scolaire de Montréal ce MERCREDI 27 MARS, de 18h30 à 20h30, au 3737, rue Sherbrooke Est. Cette manifestation sera aussi l’occasion de présenter publiquement à la Commission scolaire de Montréal un Plan d’action visant à donner accès à l’école à tous les enfants.

Pour une entrevue contactez : 438-933-7654 or solidaritesansfrontieres@gmail.com

MONTRÉAL, mercredi le 27 mars 2013 – Hier soir, le Collectif éducation sans frontières a remis un « Plan d’action » aux commissaires de la CSDM concernant l’accès à l’éducation pour les enfants sans statut. Le Plan d’action répond aux questions des commissaires et présente des solutions claires, pragmatiques et efficaces afin de permettre à tous les enfants de Montréal d’aller à l’école.

Dans le Plan d’action (disponible sous forme de présentation Power Point ICI et de document pdf ICI), le collectif expose des mesures concrètes que la Commission pourrait adopter dès maintenant. Par exemple, fournir un code permanent temporaire et confidentiel aux enfants sans statut, renoncer aux frais exigés (qui peuvent monter jusqu’à 5000$-6000$), ou donner l’accès à l’école sans peur avec une simple preuve de résidence. Notons qu’aux États-Unis, tous les enfants sans statut peuvent aller à l’école, ainsi qu’à Toronto, où des membres de la communauté se sont adressés à la Commission scolaire de Montréal par le biais d’une courte vidéo.

Selon Radney Jean-Claude, membre du collectif qui a été à l’école secondaire à Montréal, « Les commissaires doivent comprendre que c’est une situation urgente. Il y a des centaines d’enfants, sinon plus, sur le territoire de la CSDM qui ne sont pas en mesure d’aller à l’école, nous obligeant à demander que des gestes soient posés immédiatement ».

Judith Rouan, aussi membre du collectif et mère de deux enfants qui fréquentent des écoles de la CSDM, ajoute : « Les commissaires ont le pouvoir de poser un geste décisif ce soir. La CSDM a une obligation de donner l’accès à l’école aux enfants et a la responsabilité de le faire dès maintenant. Ce faisant, et en suivant notre Plan d’action de manière attentionnée, les changements nécessaires au niveau provincial suivront d’eux-mêmes et Québec pourra alors résoudre cette situation honteuse et ce déni de droits humains fondamentaux ».

Le Collectif éducation sans frontières tiendra une autre manifestation à la CSDM aujourd’hui, MERCREDI 27 MARS, de 18h30 à 20h30, au 3737, rue Sherbrooke Est. Le collectif présentera oralement son Plan d’action aux commissaires lors de l’audience publique du Conseil des commissaires de la CSDM, exigeant que les commissaires passent à l’action rapidement.Les membres des médias (tant de masses qu’alternatifs) sont invités à êtres présents afin de diffuser cette présentation ainsi que la réaction de la Commission scolaire de Montréal. De plus, tous ceux et celles qui soutiennent le droit à l’éducation pour tous les enfants, sans discrimination aucune, sont invités à se joindre à la manifestation et à l’audience publique en grand nombre.

INFO : www.solidaritesansfrontieres.org

Comments are closed.