Appel à joindre le contingent Fin aux déportations à la Grande manifestation contre le racisme

août 20, 2018
42848613_1850349685019683_3589118081219166208_odimanche le 7 octobre à 15h
carré Emilie Gamelin (métro Berri UQAM)
point de rendez-vous pour le contingent: coin Berri et de Maisonneuve (chercher les bannières anti-déportation)
Diffuser l’événement par facebook: www.facebook.com/events/242805143069639/
Les déportations sont une forme de racisme systémique qui se manifeste par les pratiques violentes et coercitives de l’État contre les personnes migrantes, majoritairement racisées. Ainsi, nombre d’entre elleux ont été forcé-e-s de quitter leur foyer à cause des guerres et de la violence militaire, de la pauvreté, de l’oppression politique, de l’extractivisme, des changements climatiques, etc., qui sont des conséquences directes des politiques étrangères néocoloniales qui créent de l’instabilité politique dans ces pays dans l’intérêt économique des sociétés canadiennes et d’autres pays riches.
Nous dénonçons fortement ces politiques racistes, et appelons à un arrêt immédiat de toutes les déportations ainsi que des pratiques racistes de chasses aux réfugié.e.s.
L’arrivée récente de réfugié.e.s fuyant les États-Unis d’Amérique en raison des attaques de l’administration Trump contre des programmes tels que Deferred Action for Childhood Arrival (le programme «Dreamers») et Temporary Protected Status ainsi que la pression croissante sur les personnes sans-papiers sous la forme de raids par la police speciale ICE, sont devenus des sujets d’intérêt dans la sphère politique canadienne. Les médias grand public décrivent souvent la situation comme une «crise des réfugiés», alors qu’il s’agit en réalité du résultat direct d’une administration raciste américaine et de la complicité de l’État canadien par le biais de l’Entente des tiers pays sûrs, sous une fausse hypothèse selon laquelle les États-Unis sont un pays sûr pour les refugié-es. En réalité, de nombreux et nombreuses refugié-es sont directement attaqué-e-s par l’État et par des groupes d’extrême-droite nationalistes blancs.
Joignez-vous à nous dans le contingent Fin aux déportations pendant la Grande manifestation contre le racisme – 7 octobre 2018, afin de mettre en premier plan les expériences des refugié-es et migrant-es. Nous appelons à la fin de toutes les déportations et des détentions, la fin du système injuste de “double peine”, un statut pour tou-te-s et de faire de Montréal une Cité sans frontières, !
Non au racisme, fin aux déportations!
+++++

Comments are closed.