Une année après, toujours pas de réponse du gouvernement Trudeau pour le Collectif des femmes sans statuts

novembre 6, 2016

20160617_184801Depuis le mois de juin 2016, le Collectif des femmes sans statuts se réunit dans la rue deux fois par mois, pour informer et interpeller le public sur la situation des sans papiers au Canada, et mettre la pression sur le gouvernement afin qu’il accepte de les rencontrer et d’écouter leurs revendications.

Le Collectif des femmes sans statuts de Montréal a vu le jour l’année passée après l’élection de Trudeau, à l’initiative de femmes qui souhaitaient se réunir, s’entraider et lutter ensemble. Précaires parmi les précaires, elles sont particulièrement vulnérables et victimes d’exploitation et d’abus, en tant que femmes, et en tant que sans statuts. De diverses origines et horizons, ces femmes ont toutes des histoires différentes et bouleversantes à raconter. Elles luttent ensemble pour rejeter le cas par cas, et demander la régularisation de tout-te-s les sans statuts.

Elles en ont fait part au Premier Ministre Justin Trudeau, nouvellement élu, dans une lettre ouverte, lui demandant de se prononcer sur le sort des sans papiers au Canada, estimé-e-s à 500 000 voire 1  million aujourd’hui. Si le nouveau gouvernement a multiplié les déclarations sur l’immigration et les réfugiés au Canada, voulant rompre avec l’ère Harper, il est resté silencieux sur la question des sans papiers. Ayant réuni beaucoup de signatures et de soutiens, mais n’ayant pas obtenu de réponse de la part du gouvernement, les femmes sans statuts multiplient les actions et grossissent leurs rangs et le nombre de leurs allié-e-s : elles ont organisé une conférence de presse, diffusé une vidéo, et ont manifesté, silencieusement, couvertes de draps blancs comme des fantômes, pour incarner leur slogan : « Continuez à nous ignorer, nous n’existons pas ! ».

Le Ministre de l’immigration John McCallum a bien reçu leur lettre, mais elles attendent encore, depuis des mois, une réponse ou qu’il leur accorde au moins une entrevue.

Cet été, le Collectif a mené plusieurs autres actions dans les rues de Montréal, entre juin et août 2016, dans le centre ville, à Côté des Neige, à Berri Uqam et vers Lionel Groulx, discutant directement avec les passant-e-s, dont beaucoup ont découvert avec effroi les conditions de vie des sans papiers au Canada (pas d’accès à la santé, pas de gratuité scolaire pour les enfants, exploitation au travail, abus multiples), et parfois leur existence…

Le  Collectif a ainsi pu recueillir plusieurs centaines de signatures de cartes de soutien qui ont été envoyées au Ministre de l’immigration.

Le Collectif des femmes sans statuts de Montréal continuera à interpeller le gouvernement et l’opinion, jusqu’à ce qu’il obtienne une réponse, avec un espoir et une demande : la régularisation des sans statuts au Canada.

Lettre ouverte du Collectif des femmes sans statuts de Montréal

Vidéo: « On veut vivre dans la dignité, la sécurité et la paix »

Contact: femmes.sans.statuts@gmail.com

Contexte, plus d’information et couverture médiatique

20160826_184342

Comments are closed.