Réponse à l’annonce du ministère de l’Éducation concernant l’accès à l’éducation pour les enfants sans papiers

juin 26, 2013

Communiqué – pour diffusion immédiate

Réponse à l’annonce du ministère de l’Éducation concernant l’accès à l’éducation pour les enfants sans papiers

La situation reste urgente : nous attendons toujours des mesures concrètes

26 juin 2013, Montréal — Malgré l’annonce de la ministre d’Éducation du Québec qui marque une volonté de changement concernant l’accès à l’éducation des enfants avec un statut précaire, nous considérons que les mesures exposées démontrent clairement un manque de connaissance des réalités du terrain.

(Des mesures pour permettre aux enfants migrants à statut précaire de fréquenter l’école (21 juin 2013) : www.mels.gouv.qc.ca/ministere/info/index.asp?page=communiques&id=1660)

Continuer de lier statut migratoire et droit à l’éducation dénote un manquement de la part des politiques à se questionner sur la définition même du droit à l’éducation dans la société québécoise. Il faut rappeler qu’en la matière le Québec reste en retard par rapport aux autres États et provinces en Amérique du Nord et en Europe. Le Québec ne peut s’obstiner dans cette voie sous réserve de donner une image passéiste.

De fait on peut s’interroger sur le détail pratique des mesures prises par le ministère. Aucune réponse claire n’a été apportée en ce qui concerne la garantie de confidentialité des familles. On peut donc se demander dans quelles mesures la volonté de garantir un accès à l’éducation de tous les enfants est réelle. Le ministère et les réseaux scolaires doivent entreprendre une campagne d’envergure (multilingue) pour informer et rassurer les familles qui, sans l’assurance que leurs informations personnelles ne seront pas divulguées, resteront dans la crainte d’inscrire leurs enfants à l’école.

La solution pour abolir la discrimination à l’encontre des enfants sans statut est aisée : permettre l’inscription gratuite pour les enfants (de) sans-papiers avec une simple preuve de résidence (certification assermentée devant notaire; un bail ou des factures).

C’est maintenant au ministère de faire la preuve de sa détermination à garantir l’accès à l’école de tous les enfants.

– Le Collectif éducation sans frontières de Montréal

– 30 –

Pour de plus amples informations vous pouvez contacter les personnes du Collectif éducation sans frontières suivantes :
– Anne Buisson : 514-553-6872
– Linda Guerry : 514-771-1647
– Judith Rouan : 514-279-0423
– Jaggi Singh : 438-875-7243
courriel: solidaritesansfrontieres@gmail.com
twitter: @SolidariteMTL

Pour avoir une idée plus précise du contexte :
www.solidarityacrossborders.org/fr/education-across-borders-collective

Pour soutenir la campagne du Collectif éducation sans frontières, s’il vous plaît écrivez à l’adresse suivante :
solidaritesansfrontieres@gmail.com

+++++++++
Solidarité sans frontières: www.solidaritesansfrontieres.org
Solidarity Across Borders: www.solidarityacrossborders.org
Solidaridad sin fronteras: www.solidarityacrossborders.org/es

e-mail: solidaritesansfrontieres@gmail.com
facebook: www.facebook.com/CiteSansFrontieres
twitter: @SolidariteMTL
tél.: 438-933-7654
++++++++++

Comments are closed.