Le magicien de POz

mai 10, 2013

LE DUR CHEMIN DE RETOUR VERS LES TERRES DU MENSONGE

Par Edson Emilio
Membre du conseil d’administration d’Action LGBTQ avec les Immigrant.e.s et les Réfugié.e.s (AGIR), Montréal (Canada)

Les ami.e.s de Dorojulio étaient tou.te.s trop occupé.e.s pour lui prêter attention. Dorojulio vit avec le VIH multi résistant aux traitements et le gouvernement du Canada a décidé de le retourner à « un petit coin où il sera à l’abri des ennuis ». Dorojulio ne voulait pas s’enfuir, être sans statut et se cacher, parce qu’il voulait rester dans les vastes contrées du Nord. Il ne voulait pas non plus être déporté vers le Sud. Dorojulio a commencé à chercher de l’aide. Comme il regardait au-delà de l’arc-en-ciel qui était apparu dans le ciel, il a vu un morceau de papier tomber. Le papier était un dépliant d’une organisation appelée AGIR, qui aide les migrant.e.s.

L’Agence des services frontaliers du Canada prétendaient, en utilisant leur boule de cristal désuète, que Dorojulio ne serait pas en danger au Mexique. Son ami Totilio en est profondément déçu. Un samedi soir, sur leur chemin de retour vers leur maison à Montréal, Dorojulio et Totilio ont fait face à une grande tempête de vent : après celle ayant eu lieu le 28 juin 2012, celle-ci était aussi venteuse que celle ayant eu lieu le 15 décembre 2012. Cette grosse tempête a produit un tout nouveau gros livre de loi en immigration, volant dans le vent, et qui frappe Dorojulio à la tête. Il perdit connaissance et réalisa en se réveillant qu’il était au centre d’une tornade médiatique, tout comme Totilio.

Dorojulio et Totilio ont été emportés loin de leur maison dans les vastes contrées du Nord et amenés dans un monde magique, merveilleux et dangereux appelé POz, où ils rencontrent Glandy, la bonne fée du Nord. La bonne fée déclara qu’ils étaient dans un des nombreux royaumes de POz appelé Terres du Québec, situé dans le territoire des Royaumes du Nord. Glandy annonça qu’en atterrissant, Totilio a tué la Méchante sorcière de l’Est, et elle donna à Dorojulio les souliers de course enchantés en rubis de la sorcière. Dorojulio expliqua à Glandy qu’à la maison POz était un acronyme, une expression qui voulait dire séropositif. La bonne fée expliqua que la Méchante sorcière de l’Est avait régné sur les terres des petit.e.s Québéquien.ne.s pour très longtemps avec sa sœur, la Méchante sorcière de l’Ouest. Les Québéquien.ne.s se réjouirent que la Méchante sorcière de l’Est soit morte et organisèrent immédiatement une Fête Nationale.

Au début, les Québéquiens étaient irrité.e.s, parce qu’ils croyaient que Dorojulio et Totilio venaient du royaume de la Méchante sorcière de l’Est. Soudainement, la vilaine sœur de la Méchante sorcière de l’Est arriva du royaume des Terres d’Ottawa. La Méchante sorcière de l’Ouest était furieuse lorsqu’elle réalisa que sa sœur était morte et que Dorojulio, grâce à Glandy, portait maintenant les souliers de course enchantés en rubis.

Glandy dit à Dorojulio et à Totilio que POz était divisé en trois territoires principaux : les Royaumes du Nord composés de dix royaumes et de trois territoires, les hostiles États-Désunis et les dangereuses Terres du Mensonge, tout au Sud. S’ils voulaient retourner à la maison dans les vastes contrées du Nord et demander l’asile de nouveau, ils devaient suivre un chemin difficile appelé Loi C-31, afin de pouvoir aller voir le Magicien de POz. Le Magicien de POz vivait dans un immense territoire au centre des Terres du Mensonge appelé Ville de Mexiquémeraude et il avait le pouvoir de leur accorder des visas pour retourner à la maison.

Ainsi, Dorojulio et Totilio quittèrent les Terres du Québec et commencèrent leur randonnée vers le sud en direction du centre des Terres du Mensonge et ultimement – la Ville de Mexiquémeraude. Sur leur chemin vers la Ville de Mexiquémeraude pour rencontrer le Magicien de POz, seulement à quelques kilomètres de la frontière des États-Désunis, ils rencontrèrent un trio fétichiste dont les membres s’identifièrent comme étant l’Effrayant homme de latex, l’Homme de cuir et le Bear peureux. Ils étaient tous des habitants des Terres du Mensonge vivant avec le VIH multi résistant aux traitements, comme Dorojulio. Ils étaient malades et avaient besoin de sortes spécifiques de médicaments antirétroviraux – du darunavir, du raltegravir et du maraviroc, respectivement. En traversant la frontière entre les États-Désunis et les Terres du Mensonge, Dorojulio réalisa qu’il ne lui restait qu’une seule dose magique de sa médication.

Dorojulio et Totilio expliquèrent au trio qu’ils allaient rencontrer le Magicien de POz pour lui demander de retourner aux Royaumes du Nord. Le Bear peureux leur expliqua qu’ils attendaient le bon moment pour traverser la frontière vers les États-Désunis. Là-bas, ils pourraient avoir accès à des antirétroviraux, mais ils avaient besoin d’un visa pour entrer aux hostiles États-Désunis. Ils n’avaient pas de visa, donc ils allaient entrer sur le territoire illégalement. Totilio encouragea le trio à se joindre à lui et Dorojulio afin qu’ils demandent tous au Magicien de POz l’accès à leur médication, une trithérapie magique.

Le trio accepta la gentille invitation de Totilio de se joindre à eux. Alors tous ensemble, ils continuèrent de suivre le chemin difficile de la Loi C-31 pour aller voir le Magicien de POz. Malheureusement, ils étaient surveillés par la Méchante sorcière de l’Ouest. La sorcière voulait empêcher le groupe d’entrer dans le château du Magicien pour rencontrer le souverain de POz, qui avait le pouvoir de retourner Dorojulio et Totilio à la maison. La sorcière apparut devant eux et commença à mentir pour convaincre Dorojulio et Totilio de rester ; elle leur dit à tous qu’ils ne devraient pas quitter les Terres du Mensonge, puisqu’ils y avaient tous un accès universel aux médicaments pour le VIH/SIDA. Elle offrit également à Dorojulio des médicaments pour tout un mois d’un nouveau traitement magique, un mélange différent d’antirétroviraux, tous des inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse (NNRTI) de première génération – dans le but de l’empoisonner.

Dorojulio n’avait pas réalisé que dans le traitement de la sorcière il y avait plusieurs antirétroviraux qu’il avait pris dans le passé, auxquels il avait développé des résistances et des intolérances. Dorojulio pris les médicaments de la sorcière et quelques jours plus tard, il tomba malade. Il avait développé de la résistance à un des éléments du traitement de la sorcière. En voyant ses symptômes, Totilio compris que Dorojulio était malade et essaya immédiatement de lui donner sa dernière dose magique de médicaments prescrits par sa Bonne mère Marina. Le traitement prescrit par la Bonne mère de Dorojulio, qu’il prenait depuis 2 ans, était composé de deux classes d’antirétroviraux : trois inhibiteurs de la protéase (PI) (ritonavir, atazanavir et darunavir) et du Truvada, qui est un inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (NRTI).

Tout d’un coup, Glandy, la Bonne fée du Nord, arriva. Elle intervint immédiatement en empêchant Totilio de donner à Dorojulio sa dernière dose de médicaments. Elle les informa que les médicaments n’étaient pas nécessaires parce que les souliers de courses enchantés en rubis traitants le VIH le protégeaient. Dorojulio étaient en fait malade à cause des effets secondaires des souliers de courses enchantés en rubis, qui combattaient le VIH multi résistant aux traitements.

Dorojulio se rétablit et tout le monde arriva finalement aux frontières de la Ville de Mexiquémeraude. Plusieurs gardien.ne.s bloquaient l’entrée. Totilio plaida auprès d’eux, leur disant que Dorojulio était très malade et avait un besoin urgent de soins médicaux. Le groupe traversa la frontière et sur leur chemin vers le château du Magicien de POz, l’Homme de cuir les informa que la Méchante sorcière de l’Ouest avait une équipe de sorcier.e.s basé.e.s dans les Terres du Mensonge, qui avait développé un guide de sorcellerie draconien de traitement antirétroviral pour les habitant.e.s des Terres du Mensonge vivant avec le VIH/SIDA. L’Homme de cuir continua en expliquant que si Dorojulio perdait les souliers de course de rubis et ne retournait pas à la maison, sa vie serait en péril parce que le guide énonçait clairement que le traitement actuel de Dorojulio n’était pas viable, était inefficace et hautement toxique.

Le guide désapprouvait carrément la co-administration de ritonavir, vendu sous le nom de Norvir, avec deux autres inhibiteurs de la protéase (PI). De plus, l’Homme du cuir dit que le guide énonçait qu’à cause d’une analyse coûts-bénéfices, toutes les Bonnes mères étaient obligées de de ré-examiner toute thérapie comportant du reltagavir, du darunavir ou du maraviroc pour les habitant.e.s des Terres du Mensonge ayant un virus multi résistant.

Par ailleurs, l’Homme de cuir dit qu’une étude de 2009 portant sur la résistance virale montrait que chez les habitant.e.s des Terres du Mensonge dont les dossiers médicaux avaient été fournis, 75% des traitements étaient incorrects et que, dans la plupart des cas, les traitements recommandés par le Sorcier en chef des Terres du Mensonge étaient des alternatives moins onéreuses. Il leur dit que le Sorcier directeur avait de la difficulté à s’assurer que les Bonnes mères prescrivent les bons antirétroviraux et devait prendre des mesures pour s’assurer que toutes les Bonnes mères respectent le guide de traitement antirétroviral pour les habitant.e.s des Terres du Mensonge vivant avec le VIH/SIDA – sur 200 Bonnes mères, la moitié se trompait dans leurs prescriptions d’antirétroviraux.

De plus, le Sorcier directeur avait affirmé que le Sorcier en chef des Terres du Mensonge avait fait une erreur, tout en menaçant le Bonne mère en chef qui gérait le programme de prévention et de contrôle du VIH/SIDA dans les différentes communes des Terres du Mensonge. Le Sorcier en chef avait envoyé la menace d’arrêter de fournir des antirétroviraux, parce que les Bonnes mères n’avaient pas suivi les lignes directrices en place concernant l’usage des fonds publics.

L’Effrayant homme de latex dit à Dorojulio et à Totilio que s’ils ne retournaient pas à la maison au Canada, ce serait presque impossible d’avoir le médicament de Dorojulio appelé le darunavir, et difficile de se le faire prescrire par une Bonne mère des Terres du Mensonge. L’Effrayant homme de latex dit à Dorojulio qu’il avait lu un article de la Ville de Mexiquémeraude, qui attirait l’attention sur la possibilité d’avoir une grande rupture de stock d’antirétroviraux aux Terres du Mensonge en 2013. Le Sorcier en chef était inquiet de la hausse des coûts des antirétroviraux et blâmaient les Bonnes mères, qui prescrivaient de coûteux médicaments non-essentiels.

L’Effrayant homme de latex dit à Dorojulio et à Totilio que sur les 48 378 habitant.e.s des Terres du Mensonge vivant avec le VIH inscrits dans la base de données de 2012, seulement 1,34% se voyaient prescrire du darunavir. L’Effrayant homme de latex dit qu’entre 1983 et 2012, il y avait eu 89 879 (56,38%) de morts associées au SIDA dans les Terres du Mensonge.

Totilio estima que, en 2012, des 48 378 habitant.e.s des Terres du Mensonge vivant avec le VIH, autours de 12 602 de ces habitant.e.s pouvaient avoir un VIH multi résistant aux traitements et que seulement 1700 habitant.e.s (13, 48%) se voyaient prescrire une trithérapie efficace pour traiter le VIH multi résistant aux traitements.

Dorojulio et Totilio dirent à leurs nouveaux amis que les choses à POz étaient à la fois effrayantes et belles. Même si POz était un monde magique et beau, ils voulaient seulement retourner à la maison au Canada, où Dorojulio aurait un accès universel aux médicaments pour le VIH/SIDA. Les voyageurs arrivèrent finalement à la Ville de Mexiquémeraude, visitèrent le palace du Magicien de POz et furent accueillis par le gardien des portes et le cocher. Dorojulio et le Bear peureux eurent une métamorphose beauté tandis que l’Effrayant homme de latex se fit polir le silicone et que l’Homme de cuir se fit cirer ses bottes de combat noires.

Finalement, un gardien du Magicien les fit entrer pour voir le Magicien de POz. L’Effrayant homme de latex répéta au Magicien tous les faits concernant le guide. Le Bear peureux affirma que le 13 août 2011, le bureau du Sorcier en chef ferma soudainement, et aviser à l’avance les habitant.e.s des Terres du Mensonge, toutes les institutions traitant les habitant.e.s vivant avec le VIH pour toute une semaine. Quand elles ont rouvert, le bureau du Sorcier en chef n’a pas expliqué la réouverture des institutions. Totilio croyait que le gouvernement des Terres du Mensonge refusait systématiquement les traitements pour les habitant.e.s avec un virus multi résistant aux traitements, une preuve de plus du problème répandu d’accès aux traitements pour le VIH/SIDA.

Le Magicien de POz déclara que même si quelques éléments démontraient des cas de traitement discriminatoire, la majorité des preuves étaient à l’effet que le gouvernement fournissait des médicaments aux personnes vivant avec le VIH/SIDA et qu’il en combattait la transmission parmi la population des Terres du Mensonge.

Plus tard ce jour-là, le Magicien de POz leur dit qu’il exaucerait leurs vœux – s’ils accomplissaient une chose : aller au château de la Méchante sorcière de l’Ouest pour lui ramener le balais de la sorcière et le guide de sorcellerie draconien de traitement antirétroviral pour les habitant.e.s des Terres du Mensonge vivant avec le VIH/SIDA du Sorcier en chef. Effrayés mais déterminés, ils se mettent en route à nouveau.

Sur leur chemin vers le château de la Méchante sorcière de l’Ouest dans les Terres du Mensonge, des junkies volant.e.s travaillant pour le Sorcier en chef les pris au piège, et kidnappèrent Dorojulio et Totilio alors que les autres s’échappèrent. Dans le château, le Sorcier en chef et la Méchante sorcière de l’Ouest firent chanter Dorojulio, le menaçant de piquer Totilio avec des aiguilles infectées avec le VUH s’il ne leur donnait pas les souliers de course de rubis rouges. Après que Dorojulio eut accepté, la sorcière réalisa que les souliers de course de rubis ne pouvaient pas être retirés des pieds de Dorojulio à moins qu’il ne meure. Le Sorcier en chef jeta un sort mortel à Dorojulio. La sorcière sorti un sablier et affirma qu’il mourrait lorsque le temps serait écoulé.

Totilio s’échappa et alla demander l’aide de leurs nouveaux amis, qui s’étaient introduit dans le châteaux en assujettissant les petits gardiens Twinkies, et en les attachant avec de la corde. Le trio portait les uniformes de Twinkies, qui étaient composés de culottes blanches lacées très sexy et de harnais. La sorcière découvrit le trio et pour se venger, elle mit leur matériel fétiche et leur collection d’instruments en feu. En essayant d’arrêter le feu, Dorojulio urina sur le matériel fétiche et les instruments, mais arrosa la sorcière par accident. La sorcière se mit soudainement à fondre ! Les gardiens Twinkies étaient heureux et libres et récompensèrent Dorojulio en lui donner le balais de la sorcière.

Dorojulio et ses amis retournèrent à la Ville de Mexiquémeraude et firent face au Magicien de POz. Le Magicien n’était pas très content de les revoir et refusait encore de d’exaucer leurs souhaits, jusqu’à ce que Totilio trouve une manière de révéler son identité en tirant un rideau. Totilio révéla que le Magicien de POz n’était pas un maître puissant, mais une vieille drag queen bitch tirant sur des leviers et parlant dans un micro phallique. L’Effrayant homme de latex cria « VOUS ÊTES UN FAUX, UN MENSONGE ! ». Embarassé et voyant son identité révélée au grand jour, le soi-disant Magicien donna au trio des médicaments à vie pour les antirétroviraux dont ils avaint respectivement besoin : darunavir, raltegavir et maraviroc. Il révéla ensuite que tout comme Dorojulio et Totilio il venait lui-même des vastes contrées du Nord et qu’il était venu à POz pour fuir la zérophobie. Il invita Dorojulio et Totilio à retourner à la maison dans une montgolfière fonctionnant avec de l’acide de poppers. L’Homme de cuir, l’Effrayant homme de latex et le Bear peureux furent nommés conseillers de POz.

Totilio demanda la démission du Sorcier en chef des Terres du Mensonge au nouveau conseil de POz, étant donné qu’il avait restreint l’accès aux antiretroviraux et que son programme cherchait à restreindre l’approvisionnement en médicaments des institutions de santé des Terres du Mensonge. Le trio accepta la demande et le Sorcier en chef démissionna.

Malheureusement, Dorojulio et Totilio ne pouvaient pas retourner à la maison dans la montgolfière propulsée aux vapeurs de poppers, à cause de l’allergie aux poppers de Totilio. Soudainement, Glandy arriva et leur dit que les souliers de course en rubis les ramèneraient à la maison. Après avoir fait ses adieux, Dorojulio tapa ses talons l’un contre l’autre trois fois de suite et se réveilla. Il était de retour à la maison et réalisa que sa visite à POz n’était qu’un rêve et qu’il restait auprès de ceux.celles qu’il aimait. « On n’est jamais aussi bien que chez soi ».

 

 

Glossary

 

From Julio’s Real life

 

AGIR = Action LGBTQ with Immigrants and Refugees (AGIR), Montreal (Canada)

Multidrug-resistant HIV = Patient resistance to one or various antiretroviral agents (ARVs) or to one or more classes of ARVs to treat patients living with HIV.

Outdated crystal ball = Fictive name for the National Documentation Package, Mexico, regarding people living with HIV not updated since 2008. (HIV reports on Mexico). Document used by Citizenship and Immigration Canada and the Canadian Border Services Agency to take decisions.

Storms: Fictive name for the days were the amendement and the implementation of the Immigration and Refugee Protection Act, the Balanced Refugee Reform Act, the Marine Transportation Security Act and the Department of Citizenship and Immigration Act. Bill-C31 was assented on June 28, 2012 and came into force on December 15, 2012.

Vast lands of the North and home = Fictive name for Canada

From the magical land called POz

 

Bogusland = Fictive name for the Republic of Mexico called that way by the author, due to the fact that M. Jason Kenny has made statements regarding Mexican refugees seekers calling them Bogus Refugees.

Boguslanders = Fictive name for Mexicans, Mexico called that way by the author

Dorojulio = Fictive name for Julio Cesar composed with the name “Dorothy” a character from the wizard of OZ

Glandy the Good Witch of the North = Fictive name for “Glinda” the Good Witch of the North a character from the wizard of OZ

Good Mothers = Doctors

Draconian witchcraft Guide to Antiretroviral Treatment for boguslanders living HIV = Fictive name for the Mexican Guide to Antiretroviral Treatment for People Living with HIV

Habitants in the Kingdom of the North = Canadians

Mexmerald city = Fictive name for Mexico City

Nucleoside analog reverse transcriptase inhibitor (NRTI) =One of the six classes of antiretroviral agents (ARVs) to treat patients living with HIV

Ottawaland = One of the 13 Kingdoms of the North

POz = Fictive name for Oz composed with the acronym, abbreviation or slang “POZ “ that means HIV positive.

Protease inhibitors (PIs) =One of the six classes of antiretroviral agents (ARVs) to treat patients living with HIV

Quebecland = One of the 13 Kingdoms of the North.

Sorcerers and Sorceresses from the National Committee on Antiretrovirals Resistance in Bogusland = Fictive name for the Mexican National Committee on Antiretrovirals Resistance (CORESAR). Medical experts that produce the Mexican Guide to Antiretroviral Treatment for People Living with HIV

The Chief Executive Sorcerer = Fictive name for the Undersecretary of Prevention and Promotion of Health which is part of the structure of the Mexican Health Secretariat (Secretaría de Salud) (SSA).

The Chief Sorcerer = Fictive name for the Chief executive officer of the Mexican National Center for the Prevention and Control of HIV/AIDS (CENSIDA) (Centro Nacional para la Prevención y Control del SIDA (CENSIDA)

The Kingdoms of the North of POz= One of the three territories of POz composed by 13 kingdoms.

The Wizard of POz = Fictive name for the Canadian Federal Immigration ambassador on the Canadian Embassy in Mexico City.

Totilio = Fictive name of the author (Edson Emilio) of this article composed with the name Toto a character from the wizard of OZ

Twinkies = Fictive name for the Gay sub-culture group that is used instead the composed with the name the “Winkies” characters from the wizard of OZ

Usaland = Fictive name for the United States of America

 

Comments are closed.