(photos, vidéos & médias) Compte-rendu: Manifestation contre la Charte xénophobe (20 octobre 2013)

November 2, 2013
Montréal, 21 octobre 2013 — Hier, plus de 1000 personnes ont marché contre la Charte des valeurs québécoises proposée par le PQ, lors d’une manifestation appelée par le regroupement populaire «Ensemble contre la charte xénophobe». Cette manifestation fait partie d’une vague de manifestations contre la charte (il y a une manifestation contre la charte tous les dimanche du mois d’octobre) et elle mettait l’emphase sur les luttes pro-féministes, pro-queer et anti-oppression contre la charte, selon la base d’unité ci-dessous.

Les organisateurs et organisatrices de la manifestation croient qu’il est important de décrire publiquement la charte comme étant xénophobe, raciste et sexiste et de ne pas se gêner pour montrer ouvertement la nature oppressante de la charte, malgré l’inconfort que cela cause au sein du courant dominant de l’opinion publique.Notez bien que cette manifestation défiait ouvertement le règlement anti-manifestation P-6. Les organisateurs et organisatrices de la manifestation n’ont pas collaboré avec la police de Montréal et n’ont pas partagé le trajet de la manifestation avec elle. La manifestation constituait donc aussi une action de désobéissance civile contre ce règlement. Malgré la peur et les fausses rumeurs à la veille de la manifestation, les manifestantEs ont pu marcher sur la rue Sainte-Catherine — l’artère principale du centre-ville de Montréal — pendant deux heures, sans interruption.

Les organisateurs et organisatrices de la manifestation tiennent à mentionner que le grand drapeau du Canada porté au milieu de la marche n’était pas en accord avec le message de la manifestation ; nous avons dit aux personnes qui portaient ce drapeau que nous ne voulions pas que la manifestation ait l’air d’un événement pro-fédéraliste, mais elles ont refusé de retirer le drapeau et ont continué à exploiter la marche pour faire passer leur message en désaccord avec la base d’unité de la manifestation. Nous voulions que les personnes qui n’étaient pas à la manifestation, mais qui ont vu les photos, soient au courant de cet incident.

La résistance musicale était une partie importante de la manifestation. L’Ensemble de l’insurrection chaotique et les Raging Grannies se sont joint à la marche. De plus, la compilation de musique de la manifestation était composée de chansons de libération, d’inclusion et de résistance, incluant des chansons d’artistes québécoiSEs bien connuEs, ainsi que de la musique de partout dans le monde en français, anglais, arabe, español, créole, yiddish, bengali et pendjabi. La compilation de musique pour la manifestation est disponible ici: http://nooneisillegal-montreal.blogspot.ca/2013/10/compilation-de-musique-music-mix.html

La manifestation du 20 octobre était organisée et endossée par des membres des groupes montréalais suivants :  À Deux Mains / Head and Hands *  Artivistic * Association facultaire étudiante des sciences humaines (AFESH-UQÀM)  * Centre communautaire des femmes sud-asiatiques / South Asian Women’s Community Center (SAWCC)
  * Centre de lutte contre l’oppression des genres / Centre for Gender Advocacy * Chaotic Insurrection Ensemble / L’Ensemble de l’insurrection chaotique
 * Collectif Québécois – Musulmans Contre Intégrismes et Islamophobie * Geograds (Geography, Planning and Environment Graduates Association at Concordia) * Graduate Students Association (GSA) at Concordia * Groupe de recherche d’intérêt public à Concordia / QPIRG Concordia * Groupe de recherche d’intérêt public à Concordia / QPIRG McGill
 * Immigrant Workers Center / Centre des travailleurs et travailleuses immigrantEs (CTI)
 * Montréal Nord Républik * No One Is Illegal / Personne n’est illégal-Montréal
 * Réseau de la Commission Populaire de Montréal
 * Solidarité sans frontières / Solidarity Across Borders
 * Tadamon * et plus.
Photos :
www.flickr.com/photos/lecollectifnoborders/sets/72157636783784864/
Vidéos :
– La Charte de valeurs est-elle xénophobe (Santiago Bertolino) ? Entrevue avec Jaggi et Stella du groupe organisateur Personne n’est illegal. Ils nous expliquent leurs points de vue personnels sur la charte des valeurs québécoises :
– Manifestation et marche: Ensemble contre la Charte xénophobe (ACAB Media):
– Protest Against Quebec Charter of Values (Mariam Esseghaier):

Pour les articles des médias au sujet de la manifestation : 

– (TVA, avec vidéo) Plus de 1000 personnes défilent à Montréal:
http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/regional/montreal/archives/2013/10/20131020-101940.html
– (TVA, avec vidéo) Une autre manifestation se tiendra cet après-midi (entrevue avec Joël Pedneault):
http://tvanouvelles.ca/video/2755876201001/une-autre-manifestation-se-tiendra-cet-apres-midi-entrevue-avec-joel-pedneault/
– (CTV, with video) Diverse group protests against values charter:
http://montreal.ctvnews.ca/diverse-group-protests-against-pq-s-values-charter-1.1505243
– (Radio-Canada) Nouvelle manifestation contre la charte:
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/societe/2013/10/20/001-charte-valeurs-manif.shtml
– (24 heures) Une autre manifestation anti-Charte:
http://www.24hmontreal.canoe.ca/24hmontreal/actualites/archives/2013/10/20131020-181537.html
– (Métro) Autre manif contre la Charte des valeurs:
http://journalmetro.com/actualites/national/389657/autre-manif-contre-la-charte-des-valeurs/
– (La Presse) Manifestation à Montréal pour dénoncer la Charte des valeurs:
http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201310/20/01-4701557-manifestation-a-montreal-pour-denoncer-la-charte-des-valeurs.php
– (Le Devoir) Manifestation à Montréal pour dénoncer la Charte des valeurs québécoises:

http://www.ledevoir.com/politique/quebec/390452/manifestation-a-montreal-pour-denoncer-la-charte-des-valeurs-quebecoises

Radio Personne n’est illégal: Perspectives féministes contre la «Charte des valeurs»
avec Bochra Manaï, Anne Aude et Delice Mugabo
http://nooneisillegal-montreal.blogspot.ca/2013/10/radio-personne-nest-illegal.html
-> Si vous avez d’autres photos, articles ou vidéos de la manifestation à partager, merci de nous les faire parvenir à nooneisillegal@gmail.com
-> Si vous voulez vous impliquer avec Ensemble contre la Charte xénophobe, contactez-nous à nooneisillegal@gmail.com

Base d’unité de la coalition «Ensemble contre la Charte xénophobe» :

Nous nous opposons à la Charte des valeurs québécoises qui est proposée.

Premièrement, la Charte proposée, et les débats reliés, ne reconnaissent pas le fait que le Québec et le Canada sont bâtis sur des terres volées aux autochtones et se sont constitués grâce à la dépossession et au génocide de ces peuples. Nous affirmons notre solidarité à l’égard des autochtones et notre appui aux luttes pour leur autodétermination et leur intégrité culturelle.

Nous sommes pour l’égalité entre tous les genres et nous affirmons aussi notre appui aux luttes contre le patriarcat, le sexisme, l’homophobie, la transphobie, le racisme et toutes les formes d’oppression.

Nous nous opposons aux aspects de la Charte qui attaquent la dignité personnelle et l’autodétermination de nos semblables qui résident au Québec, incluant leur capacité de travailler et de survivre dans des secteurs majeurs de l’économie. Nous affirmons que la justification de cette charte est hypocrite et xénophobe. Elle est hypocrite parce que les symboles ostentatoires d’une religion pourront rester (c’est-à-dire le crucifix de Duplessis à l’Assemblée nationale, ainsi que la croix du Mont-Royal). Elle est xénophobe parce que ceux et celles qui soutiennent la charte font appel au sensationnalisme et à de fausses peurs des autres cultures et traditions, cela faisant partie d’un calcul électoral pour gagner les votes des bigots.

Nous rejetons le portrait simpliste de nos communautés, tout en réaffirmant la diversité de nos cultures et de nos traditions, ainsi que nos multiples identités à l’intérieur de celles-ci.

Nous rejetons aussi la Charte parce qu’elle est sexiste, étant basée sur des stéréotypes à propos des femmes qui portent le hijab. Nous rejetons l’idée que les femmes de foi aient besoin d’être sauvées. Nous soutenons plutôt les femmes qui sont en première ligne de leurs propres luttes de libération, comme sujets à part entière, et non pas comme objets ou victimes, de leurs propres transformations.

Nous appuyons les luttes contre la pauvreté, la précarité, l’exclusion sociale, l’assimilation, les frontières, le profilage racial, le sexisme et la violence de genre. Nous sommes uniEs pour bâtir une société à travers nos différences et pour lutter contre toutes les formes d’oppression, peu importe leurs sources.

info:
nooneisillegal@gmail.com
www.nooneisillegal.org
www.facebook.com/NoOneIsIllegalMontreal
@nooneisillegal

Comments are closed.