(27 février, 12h) Dépuis l’entremur d’une église: Un piquetage en solidarité avec la famille Awan et les autres luttes en sanctuaire

February 22, 2014

Quand: jeudi 17 février 2014, midi à 13h
Où: dehors les bureaux de Citoyenneté et immigration Canada et des Agences des services frontaliers du Canada, 1010 St-Antoine (métro Bonaventure)
** Le chocolat chaud épicé sera disponible gratuitement aux manifestantEs
** Une action de creation visuelle et artistique sera dévoilée pour honorer quelques personnes qui ont perdu la vie ou pour qui la vie est suspendue à cause des lois injustes et violentes de l’immigration

 

Le 27 février, il fera six mois depuis que Khurshid Begum Awan s’est réfugiée dans une église à Montréal. En août 2013, elle a pris la décision courageuse de défier son ordre de renvoi qui allait la voir retournée au Pakistan, où elle fait face à la violence ciblée, à un manque d’accès à des soins médicaux adéquats, et à la séparation indéfinie de sa fille et son jeune petit-fils qui habitant à Montréal.

La pratique de sanctuaire représente la résistance communautaire contre les lois violentes et injustes d’immigration. Dans la dernière décennie, des douzaines d’individus et familles ont pris la décision énormément difficile de se réfugier dans des églises à travers le Canada. Marqué par des mesures de plus en plus racistes et discriminatoires, le système d’immigration canadien force les gens à faire des choix de plus en plus durs. De la grève historique menée par les migrantEs détenuEs pour dénoncer leurs conditions dans le Centre correctionnel du Centre-Est à Lindsay, Ontario, aux tragédies de Lucia Vega Jimenez et la famille Wajli, les migrantEs partout dans le pays se retrouvent dans des situations d’énorme précarité; pour certainEs, la mort représente alors le seul recours face à la menace de déportation.

Ce piquetage veut aussi souligner les décisions courageuses prises par plusieurs personnes et familles de chercher sanctuaire. Nous honorons ceux et celles qui ont dû choisir de renoncer à leur liberté physique et personnelle, de se renfermer entre quatre murs, souvent pour des attentes interminables et incertaines, en poursuite de la sécurité et la justice.

Jeudi prochain, le 27 février le comité de soutien à la famille Awan invite les groupes et les membres de la communauté de nous rejoindre au centre-ville pour un autre midi-piquetage devant les bureaux de CIC et l’ASFC. Rassemblons pour exprimer notre rage et solidarité avec la famille Awan, ainsi qu’avec les familles à Langley et à Toronto, et avec ceux et celles pour qui la vie a été perdue ou mise en suspens.

Pour plus d’info sur la lutte de la famille Awan:

soutienfamilleawan.org

soutien.famille.awan@gmail.com

Comments are closed.