Contexte: Pourquoi les gens traversent-ils irrégulièrement vers le Canada? Déclaration anticoloniale. Qu’est ce que la Storm Alliance?

septembre 23, 2017

02_frenchVoici un peu de contexte concernant la Manifestation à la frontière Québec-États-Unis: Migrants et réfugiés bienvenu(e)s! Ouvrez les frontières! Opposons le racisme! (30 septembre 2017)

Pourquoi les gens traversent-ils irrégulièrement vers le Canada ?

Les réfugiés ont traversé irrégulièrement à Roxham Road et à d’autres frontières québécoises et canadiennes en grand nombre depuis la mise en place de l’entente honteuse des Tiers pays sûrs entre le Canada et les États-Unis en 2004. Cette entente empêche les migrants de demander un statut légal de réfugié. e s’ils traversent des États-Unis vers le Canada d’après une frontière régulière. Or, les réfugiés peuvent encore demander ce statut légal s’ils traversent via une frontière « irrégulière » comme Roxham Road, qui s’agit d’un endroit relativement sécuritaire pour traverser.

Récemment, nous observons une augmentation marquée du nombre de personnes traversant de façon irrégulière des États-Unis vers le Canada en raison de la rhétorique et des politiques de l’administration Trump, qui incluent interdictions de voyage et attaques contre l’intégrité de groupes entiers, tels que les musulmans, les Arabes, et les Mexicains.  Plus récemment, l’administration Trump a annoncé que le statut temporaire de plus de 50,000 migrants haitiens leur serait potentiellement enlevé, beaucoup d’haitiens ont migré vers le Canada de manière irrégulière.

Ceci se déroule dans un contexte plus large, dans lequel des pays comme le Canada et les États-Unis sont responsables d’une importante dégradation économique et sociale dans des pays du Moyen-Orient, d’Amérique latine, des Caraïbes, d’Afrique et d’Asie, et cherchent pourtant à limiter sévèrement la capacité migratoire de gens originaires de ces pays .

L’entente des Tiers pays sûrs force les réfugiés prospectifs à traverser de façon non sécuritaire ou même dangereuse. En mai 2017, Mavis Otuteye, une candidate réfugiée de 57 ans originaire du Ghana, fut retrouvée morte, exposée aux éléments, au sud de la frontière manitobaine. Elle est morte en tentant de traverser au Manitoba pour retrouver sa fille. En hiver, plusieurs autres réfugiés ont perdu des membres à la gelure ou risqué la mort par hypothermie.

Des groupes racistes et anti-immigrants comme Soldiers of Odin, Storm Alliance et La Meute démonisent et blâment les réfugiés. Au contraire, nous appuyons et saluons les réfugiés qui traversent vers le Canada, et nous soutenons le droit de tous à immigrer en toute sécurité.

Déclaration anticoloniale

Solidarité sans frontières reconnaît que nous sommes sur un territoire traditionnel des Kanien’kehá:ka. Les Kanien’kehá:ka sont les gardiens de la Porte de l’Est de la Confédération Haudenosaunee. L’île appelée « Montréal » est nommée Tiotia:ke dans la langue des Kanien’kehá:ka, et elle a historiquement été un lieu de rencontre pour d’autres nations autochtones. Nous appuyons l’autodétermination et la souveraineté autochtones et cherchons activement à approfondir notre compréhension collective des luttes autochtones.

Le Canada s’est construit sur le vol des territoires autochtones ainsi que sur le déplacement et le génocide toujours en cours des peuples autochtones. Ses frontières ont été établies par des guerres coloniales pour en faire bénéficier les colonisateurs. Cette reconnaissance se situe au coeur de notre rejet des frontières de l’État canadien et de ses déportations, détentions et statuts à plusieurs niveaux créés par ses lois sur l’immigration. Nous rejetons la légitimité de l’État canadien puisqu’il incarne ces structures, et c’est pourquoi nous refusons de collaborer avec l’État tout comme avec ses agents frontaliers et ses policiers.

Qu’est ce que la Storm Alliance ?

Storm Alliance est une organisation anti-immigration qui est active au Soi-disant Québec depuis 2016, née d’une rupture avec Soldiers of Odin; une organisation plus ouvertement raciste. Le groupe à pour leader Dave Tregget, anciennement chef de Soldiers of Odin, expliquant que son but est d’unir l’extrême droite et d’en adoucir l’image.

Combien de membres compte Storm Alliance et que font-ils?

Le groupe affirme avoir 3000 membre au Canada, mais ce nombre représente les personnes qui ont joint le groupe Facebook. Dans les faits; ils ont de la difficulté à mobiliser plus que quelques dizaines de membre à leur propre événements. Le plus gros c’est produit le 1er juillet dernier au chemin Roxham, dans Hemmigford, ou ils se sont rassemblés pour intimider les migrants qui traverse la frontière. Le groupe d’extrême droite anti-islam La Meute a joint l’événement, faisant augmenter leur nombre. Illes était tout de même que 60-70.

Illes ont essayé de se joindre à une manifestation contre des réfugiées au Stade Olympique de Montréal le 6 août dernier organisé par des suprématistes blanc. Quand il est devenu clair que les contre protestants allait être en surnombre, les organisateurs ont annulé leur manif et Storm Alliance ne se sont pas présenté.

Illes ont aussi essayé de se joindre à la manifestation de La Meute à Québec le 20 août dernier, mais en arrivant ont été repoussés par La Meute à cause de frictions entre les deux organisations. Storm Alliance à tout de même participé à une plus petite manif le 19 août avec des racistes notoire; La Meute s’étant publiquement distancé de celle-ci.

Le 30 septembre prochain, illes organisent une autre manifestation à la frontière; cette fois à St-Bernard-de-Lacolle. Ça sera un test important pour le groupe car La Meute (contrairement au 1er juillet) a indiqué qu’elle ne fera pas partie officiellement de l’événement.

Storm Alliance est elle raciste? Sont illes fasciste?

Illes insiste qu’illes ne sont pas raciste, ou contre l’immigration. Seulement contre les immigrants «illégaux». Légalement; il n’y a pas d’immigrant illégaux… L’entente sur les Tiers Pays Sur entre le Canada et les États-Unis oblige les personnes qui veulent demander un statut de réfugié de traversé de manière irrégulière à des endroits comme le chemin Roxham. Les appeler «illégaux» est une tournure de phrase qui donne l’impression que les réfugiés font quelque chose de mal ou qu’illes sont des criminels.

Storm Alliance propage cette confusion en connaissance de cause; accusant les réfugiés de «sauter la ligne» et en se plaignant du nombre d’homme qui passe la frontière. Ce qui alimente la peur des hommes de couleur. Dave Tregget lui-même, en parlant des nouveaux arrivants, dit que  «je ne dirai pas que c’est une invasion, mais je ne dirai pas le contraire».

Storm Alliance attire une variété de monde; de gens sincèrement concernés par ce que les médias leur disent sur l’immigration, mais aussi des suprématistes blanc et des néo-nazis. L’un de leur membres, Jean-François Dionne, a participé à la manifestation de Québec avec un drapeau Nazi. La Meute s’est assuré de tenir leur distance de lui, mais Storm Alliance a refusé de l’exclure, disant que c’est une honnête erreur. Ce n’est pas un incident isolé! Illes s’assurent de pouvoir accueillir toute personne qui a des politiques anti-immigration. Récemment, le nouveau groupe anti-immigrant Northern Guard a annoncé qu’ils se joindront à Storm Alliance le 30 septembre prochain alors que le groupe néo-nazi Canadian National Front organisera la manif de Peterborough, prenant part à la journée d’actions anti-immigrants.

Cela dit, Storm Alliance n’est pas une organisation fasciste en soi; il n’ont pas pour but de renverser le gouvernement ou d’installer une dictature. C’est plutôt une organisation populiste ou nationaliste basée sur des politiques racistes anti-immigrantes et contre le multiculturalisme. Ils sont tout de même ouverts à l’inclusion de membres suprémacistes blanc et néo-nazi.

Pourquoi est-ce important de s’opposer à Storm Alliance?

Nous vivons une époque catastrophique; de guerres, famines et catastrophes écologiques mettant en danger la vie de millions de personnes. Les pays riches comme le Canada sont à blâmer pour cette triste situation que nous vivons. C’est par exemple le Canada qui a commandité le coup d’État contre le Président démocratiquement élu d’Haïti, Jean-Bertrand Aristide en 2004. C’est l’influence de L’Occident dans le monde musulman qui a créé l’espace pour des groupes comme l’État Islamique de gagner du terrain. Ce sont nos émissions de carbone qui ont causé la famine en Afrique Subsaharienne et les inondations dans le sud de l’Asie.

En conséquence, la migration est à son plus haut point historique et ça ne fera qu’augmenter dans le futur. Le Canada ne fait pas sa part pour supporter les gens en quête de sécurité pour eux et leurs êtres chers. En fait, il rend la situation pire en maintenant ses frontières fermées et en participant à des structures politique comme le G7, tout en exploitant brutalement les peuple de l’Asie, de l’Afrique, et du restes des Amériques.

Des groupes comme Storm Alliance sont capables de se présenter comme des citoyens concernés et légitime, pendant que ses connections à l’extrême droite et à son agenda passent inaperçus. Illes peuvent jouer un rôle important pour changer ce qui est considéré comme une crise humanitaire en combat contre des gens «sans mérite» et «illégaux». Illes contribuent à donner un alibi au Canada pour déporter de gens dans des conditions non sécuritaires, et à faire que ces gens doivent vivre sans services de bases et sans sécurité durant leur séjour au Canada. Et quand le gouvernement coupe dans les programmes sociaux qui supportent les classes les plus démunies, des gens comme Storm Alliance pointent le doigt vers nos amis et voisins d’autre pays comme bouc émissaire, protégeant par la même occasion les vrais coupables.

Nous devons tous prendre position contre l’agenda anti-immigrant pour montrer que nous n’avons pas peur des racistes et que nous somme en colère contre les groupe comme Storm Alliance qui ne feront qu’augmenter la violence contre les réfugiés.

Il est important de manifester pour que les réfugiés ne se sentent pas seuls lorsque confronté à l’extrême droite. (info: www.solidaritesansfrontieres.org)

Comments are closed.