Mois d’action anti-détention

juillet 18, 2022

Août 2022 : un mois d’actions

En 2016, le gouvernement fédéral a annoncé son plan pour construire encore une autre prison pour migrant-e-s à Laval. Selon l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), cette nouvelle prison pourra détenir jusqu’à 158 migrant-e-s à la fois. Au départ, cette prison devait ouvrir en 2021, mais elle n’est pas encore ouverte. Étant donné ce délai, il est urgent que nous nous organisions pour faire cesser sa construction. Nous devons nous opposer à cette prison maintenant !

Ce mois d’août, Solidarité sans frontières appelle à un mois d’actions contre cette nouvelle prison. Grâce à des événements publics, des ateliers, des teach-ins et par les médias, nos efforts collectifs seront dédiés à communiquer un message clair au gouvernement fédéral : nous nous opposons à toutes formes de détention ! Un statut pour tous et toutes !

L’ASFC est avare de mises-à-jour sur le projet de prison et sur l’avancement de sa construction, mais son ouverture est imminente. À moins que nous nous organisions pour empêcher qu’elle ne soit finie. Arrêter ce projet serait un pas important contre les pratiques racistes et coloniales aux frontières et pour travailler ensemble vers le but plus large de mettre fin à toutes détentions au Canada.

Le contrôle, la surveillance et la détention continue des migrant-e-s aux frontières, qui tentent d’échapper à la dépossession et aux injustices causées par le colonialisme, le militarisme et le capitalisme global, sont un sinistre rappel du passé et du présent colonial du Canada. Le gouvernement s’acharne à voler la liberté des migrant-e-s, encourageant le colonialisme et les abus de l’État. Cela en continuant de supporter la très profitable industrie minière canadienne dans d’autres pays, tout en exploitant les migrant-e-s avec un statut précaire, comme main-d’œuvre bon marché, pour faire de l’argent sur leur dos, ici. Ces forces sociales convergent à la frontière, mais ne sont pas confinées à un endroit à sur la carte. En effet, la surveillance des frontières et la détention des migrant-e-s étendent le contrôle de l’État canadien sur la liberté des personnes migrantes.

L’ASFC prétend que les migrant-e-s détenu-e-s sont traité-e-s humainement, mais c’est très loin d’être la vérité. Les conditions dans ces prisons sont déplorables. Des détenu-e-s ont organisé des grèves de la faim pour s’opposer aux conditions insalubres, aux locaux surpeuplés et à l’isolation comme punition psychologique. La détention sépare aussi les familles, et les enfants peuvent être détenus. Si les migrant-e-s détenu-e-s sont libéré-e-s, plusieurs sont forcé-e-s de porter des bracelets de surveillance, en plus de devoir se rapporter à l’ASFC sur une base régulière et de subir d’autres conditions de libération oppressantes. Cela s’étend bien au-delà de la prison, alors que les migrant-e-s avec un statut précaire sont plus vulnérables, parce que la peur d’être emprisonné-e-s rends plus difficile de pouvoir se défendre en cas d’exploitation au travail, de violence domestique ou d’autres formes d’abus systémiques.

Parce que toutes ces pratiques et politiques sont interreliées, il est urgent que nous rejettions la rhétorique du gouvernement fédéral et que nous nous opposions à l’expansion du mandat de l’ASFC. Arrêter l’ouverture imminente de la nouvelle prison pour migrant-e-s de Laval est une partie importante d’une lutte plus large pour imaginer et créer un monde où les migrant-e-s, leurs familles et leurs communautés n’ont pas à vivre dans la peur d’être emprisonné-e-s. Nous demandons la fin de toutes formes de détention et nous demandons un programme de régularisation complet, continu et inclusif pour tou-te-s les migrant-e-s. L’alternative à la détention est claire : un statut pour tous et toutes ! Joignez-vous à nous pour continuer le travail important de construire un monde sans frontières ni prisons.

Opposons-nous à la nouvelle prison pour migrant-e-s et luttons pour l’abolition !

Libérez les tous et toutes ! Un statut pour tous et toutes !

https://fb.me/e/1SZc7lIow

Évènements à venir:

*Atelier: Fuck la nouvelle prison pour migrant.e.s à Laval

Samedi 6 août 2022

15h-16h45

CÉDA, salle 123

2515 rue Delisle

Métro Lionel-Groulx

Évènement facebook:

https://www.facebook.com/events/585800169709022/

*Journée de la justice pour les détenu.e.s

Mercredi 10 août 2022

6:30pm-8:30pm

Parc Vinet (À côté de CEDA)

550 rue Vinet

Métro Lionel-Groulx

Évènement facebook:

https://www.facebook.com/events/577918673773063

*Projection de film

Mercredi 31 août 2022

Repas à 19h, projection à 21h

DIRA

2035 boulevard Saint-Laurent

Métro Saint-Laurent

Pour plus d’informations:

https://www.clac-montreal.net/fr/node/802

*Rassemblement contre la nouvelle prison pour migrant.e.s à Laval

Dimanche 28 août 2022

Lieu à déterminer

Comments are closed.