Ramenons Daniel ! : Appel à la Solidarité

mai 5, 2015

kite 3« Daniel » (nom fictif), un adolescent sans papiers, a été arrêté dans une école montréalaise en octobre 2014 et remis à la police frontalière. Il a été détenu pendant une semaine au Centre de prévention de l’immigration de Laval avant d’être déporté au Mexique, seul, le 16 octobre 2014. Il a été séparé de sa famille qui vit à Montréal. Aujourd’hui, il vit seul à Mexico dans des conditions non sécuritaires et très précaires. La situation est urgente.

Solidarité sans frontières dénonce cette violence d’État et la politique des frontières, particulièrement les pratiques du SPVM et de l’ASFC (l’Agence des services frontaliers du Canada) qui rendent les écoles non-sécuritaires pour les enfants sans-papiers, mais aussi la déportation d’un mineur seul et la séparation forcée avec sa famille. Solidarité sans frontières, le Collectif Éducation sans frontières et d’autres organismes communautaires se mobilisent pour que Daniel puisse revenir ici et que la famille obtienne un statut.

Voir plus bas comment vous pouvez agir maintenant en solidarité avec cette famille sans-statut.

CONTEXTE

Daniel vivait à Montréal avec sa mère depuis ses 10 ans. Quand la demande de réfugié de la famille a été refusée, sa mère a pris la décision difficile de demeurer au Canada sans papiers pour protéger ses enfants. Ainsi, à l’âge de 12 ans, Daniel a perdu son statut d’immigration, rejoignant le demi-million de personnes sans papiers vivant au Canada. Comme toutes les personnes dans sa situation, et comme les autres membres de sa famille, un mandat d’arrestation avait été émis contre lui, il avait reçu une date de déportation mais n’a pas quitté le pays. La peur que ressentent les personnes sans-statut est constante : traverser un passage piéton à la lumière rouge signifie pour elles le risque d’être arrêtées par la police, d’être détenues puis déportées.

Daniel a été arrêté alors qu’il visitait des amis de son ancienne école secondaire, le jour de ses 17 ans. L’école est suspectée d’avoir dénoncé l’adolescent sans papiers. Il a été arrêté et menotté par la police dans l’enceinte de l’école et, après une semaine de détention, a été déporté, seul, au Mexique. La Commission des droits humains et droits de la jeunesse du Québec est présentement en train d’étudier une plainte pour discrimination déposée par la mère de Daniel et mène l’enquête sur le rôle de l’école dans cette arrestation. Il est inacceptable que le SPVM et l’ASFC puissent agir comme ils l’ont fait, rendant de fait les écoles non-sécuritaires pour les enfants sans-papiers.

Avant l’arrestation de Daniel, la famille avait soumis une demande de résidence permanente pour considérations d’ordre humanitaire (CH). Si le gouvernement accepte la demande, la famille recevra la résidence permanente et Daniel pourra revenir et retrouver sa famille au Canada.

Pour plus de détails : http://www.solidarityacrossborders.org/fr/category/bringdanielhome

CAMPAGNE PUBLIQUE

Le 23 mars 2015, la campagne publique « Ramenons Daniel » a été lancée par une conférence de presse à l’UQAM. Le symbole de la campagne est un cerf-volant que Daniel a utilisé pour se cacher le visage dans le témoignage-vidéo poignant qu’il a livré aux médias. Le prochain événement de la campagne est un Pique-nique/collecte de fonds Mères contre les frontières à l’occasion de la fête des mères le 10 mai à 13h au parc Jarry. Détails à venir.

Couverture médiatique :

« Le retour d’un adolescent déporté est réclamé, » /Métro/, Roxanne Léouzon, 23 mars 2015

journalmetro.com/actualites/montreal/741730/le-retour-dun-adolescent-deporte-est-reclame/

« L’expulsion d’un jeune Mexicain est critiquée, » /Le Devoir/, Brian Myles, 24 mars 2015

www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/435258/immigration-l-expulsion-d-un-jeune-de-17-ans-est-severement-critiquee

« Bring back deported teen, Montreal advocacy group demands: Advocates say ‘Daniel’, 17, was deported to Mexico alone after school called authorities, » /CBC News/, Rebecca Ugolini, 23 March 2015

www.cbc.ca/news/canada/montreal/bring-back-deported-teen-montreal-advocacy-group-demands-1.3006498

« Deported Mexican teen makes emotional plea to return to Montreal, » /Montreal Gazette/, Katherine Wilton, 23 March 2015

http://montrealgazette.com/news/local-news/deported-mexican-teen-makes-emotional-plea-to-return-to-montreal

QU’EST CE QUE JE PEUX FAIRE ?

1-D’ici le 1er mai, écrire une lettre au gouvernement pour lui demander d’accepter au plus vite la demande humanitaire de la famille.

Dans votre lettre :

* Adresser la lettre au Ministre de l’immigration Chris Alexander

* Identifier le numéro de dossier ID 6022-4213 et mentionner la campagne « Ramenons Daniel »

* Vous présenter brièvement

* Mentionner pourquoi vous soutenez Daniel et sa famille

* Écrire clairement que vous appuyez la demande de résidence permanente pour la famille de Daniel et son retour au Canada.

* Soulignez que la situation est urgente et demandez au ministre d’agir immédiatement en acceptant la demande humanitaire de la famille.

Envoyer votre lettre directement au Ministre de l’Immigration, Chris Alexander (par courriel : chris.alexander@parl.gc.ca et Minister@cic.gc.ca ou par fax 613-996-1289 et 613-952-5533).

ET, s’il vous plait, envoyer une copie (signée et scannée) à Solidarité sans frontières (solidaritesansfrontieres@gmail.com) pour qu’on puisse joindre une copie à la demande de résidence permanente pour considérations d’ordre humanitaire.

2- Faites un don ! Les fonds reçus permettront de couvrir les frais de la campagne et aiderons directement Daniel qui vit dans une grande précarité à Mexico.

En ligne : via paypal sur www.solidarityacrossborders.org (indiquez que votre don est pour “DANIEL”)

Cash: contactez solidaritesansfrontieres@gmail.com

Chèques : à l’ordre de “Solidarité sans frontières” et indiquer “Daniel” sur la ligne memo. Envoyer à cette adresse : to Solidarity Across Borders-QPIRG Concordia, 1500 de Maisonneuve Ouest, #204, Montreal, QC H3G 1N1.

3-Notez sur votre agenda : 10 mai 2015 Pique-Nique/Collecte de fonds des Mères contre les frontières (10 mai @ 1pm Parc Jarry) et passez le mot quand l’annonce de l’événement sera envoyée.

Lien vers la capsule-vidéo Les frontières canadiennes détruisent les familles !

https://www.youtube.com/watch?v=wgbeaCsM94k

Mettons fin à la violence des déportations !

Personne n’est illégal ! Accès pour toutes et tous !

Comments are closed.