Communiqué de presse: Rassemblement et point de presse devant les bureaux de Kathleen Weil, députée et Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion

avril 29, 2014
Communiqué de presse – Pour diffusion immédiate

Le Collectif Éducation sans frontières demande que le Gouvernement du Québec agisse immédiatement pour permettre à tous les enfants sans-papiers d’avoir accès à l’école gratuite

Rassemblement des membres du collectif et d’alliés devant les bureaux de Kathleen Weil, députée et Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion

Conférence de presse
date : mardi 29 avril
heure : 10h
lieu : 5252, de Maisonneuve Ouest (métro Vendôme)
(devant les bureaux de Kathleen Weil, députée et Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion)

Contacts médias
Linda Guerry: 514-771-1647
Jaggi Singh: 438-933-7654
e-mail: solidaritesansfrontieres@gmail.com

Montréal, le 29 avril 2014 — Le Collectif Éducation sans frontières organise un point de presse et un rassemblement aujourd’hui – mardi 29 avril à 10h – pour demander que TOUS les enfants sans papiers puissent, au Québec, avoir accès à l’école gratuite (primaire et secondaire).

Nous demandons aux nouveaux ministres : Yves Bolduc (député de la circonscription Jean-Talon, ville de Québec), Ministre de l’Éducation, et Kathleen Weil (députée de Notre-Dame de Grâce, Montréal), Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, que cette situation change le plus rapidement possible pour ne pas faire perdre une année scolaire de plus aux enfants sans-papiers qui restent exclus des écoles québécoises.

« Concernant le droit à l’éducation des enfants sans-papiers, la situation au Québec est une exception honteuse » constate Linda Guerry, chercheuse et membre du Collectif Éducation sans frontières.

Elle ajoute : « Aux États-Unis, dans la plupart des pays européens (dont la France), et dans des villes canadiennes comme Toronto, l’accès à l’école gratuite est un droit pour les enfants sans-papiers ».

Le Collectif Éducation sans frontières rappelle que le précédent gouvernement a négligé cette question en dépit de maintes interpellations à ce sujet pendant son mandat. La Ministre de l’Éducation précédente, Marie Malavoy, a présenté des directives en juin 2013 qui malheureusement continuent d’exclure des écoles la plupart des enfants sans-papiers et réclament encore pour eux, entre autres obstacles, 5000 à 6000 $ de frais d’inscription par année ».

Selon Anne Buisson, professeure dans un Cegep et membre du Collectif Éducation sans frontières « le nouveau Ministre de l’Éducation, avec la collaboration de la Ministre de l’Immigration, peut, dès maintenant, donner des directives claires aux Commissions scolaires pour qu’elles permettent un accès gratuit aux écoles à TOUS les enfants, quel que soit leur statut d’immigration, et ainsi mettre fin à cette injustice à laquelle font face de nombreuses familles sans-papiers ».

Elle ajoute : « Nous demandons que le nouveau gouvernement québécois agisse d’ici le 30 mai afin que l’information relative aux éventuels changements sur l’accès aux écoles pour les enfants sans-papiers puisse être diffusée largement auprès des familles concernées avant les vacances d’été ».

– 30 –

Le problème que nous dénonçons est présenté en détail ici : www.solidarityacrossborders.org/fr/chronologie-et-informations

Plus de détails et de contexte disponibles ici : www.solidarityacrossborders.org/fr/education-across-borders-collective

Tous les députés de l’Assemblée nationale du Québec ont aussi été alertés sur ce problème, vous pouvez lire la lettre ici : www.solidarityacrossborders.org/fr/lettre-ouverte-aux-nouveaux-deputes

Info:
www.solidaritesansfrontieres.org
438-933-7654
solidaritesansfrontieres@gmail.com

Comments are closed.