Nos voisin-e-s sans papiers ont besoin de notre support immédiat

novembre 18, 2020

 

Des milliers de Montréalais-e-s n’ont pas de statut d’immigration régulier. Officiellement, elles n’existent pas. En réalité, ce sont nos voisins, nos amies, notre famille, des gens qu’on croise dans la rue; l’homme qui nettoie le bureau la nuit, la jeune qui met les carottes dans le sac à l’épicerie, la personne âgée qui ramasse les canettes vides.

Nous sommes maintenant plongés dans la deuxième vague de la pandémie, et l’hiver arrive. Chaque hiver, beaucoup d’emplois disponibles pour nos voisin-e-s sans statut disparaît. Dans le contexte de la pandémie, bien peu de gens ont été capable de trouver un emploi régulier – même pas le type de travail extrêmement exploitant dans des conditions horribles que les migrant-e-s sans papiers sont trop souvent forcé-e-s d’accepter. Le type de travail qui subventionne le mode de vie des citoyen-ne-s.

Malgré la forte mobilisation menée par des migrant-e-s dans les derniers mois, les gouvernements du Canada et du Québec continuent de refuser des permis de travail aux personnes sans papiers, tout en leur bloquant l’accès aux fonds d’urgence, à l’aide sociale, et même aux soins de santé.

Plusieurs ont maintenant de la difficulté à garder leur appartement, à trouver de l’argent pour se nourrir, pour de la médication, et pour soutenir leur famille au Canada et à l’étranger. Dans ces circonstances, la santé mentale de plusieurs se détériore.

Alors que plusieurs au Canada ont de l’argent à dépenser pour du luxe, d’autres se battent pour survivre.

Nous avons un urgent besoin de regarnir notre fond d’entraide, qui tente d’offrir une partie du soutien dont l’état prive les membres de la communauté qui sont sans statut, dont plusieurs sont impliqués activement dans la mobilisation pour un statut pour tou-te-s. Alors que la lutte migrante pour la justice continue – une lutte qui concerne chacun-e d’entre nous – nous devons prendre soin les un-e-s des autres. S’il vous plaît, donnez aussi généreusement que vous pouvez: n’importe quel montant est profondément apprécié, et nécessaire. Nous vous demandons aussi de faire circuler dans vos propres réseaux et dans vos groupes et demandez-leur de nous aider.

 

COMMENT DONNER:

Virement Interac: envoyer un virement en ligne à solidaritesansfrontieres@gmail.com
En ligne/PayPal: allez sur notre site Web et cliquez sur le bouton « Faire un don » qui se trouve sur la droite
GoFundMe: https://www.gofundme.com/f/levee-de-fonds-pour-nos-voisins-sans-statut
Chèque: faire au nom de “Solidarité sans frontières” et poster à:
Solidarité Sans Frontières
CP 65083 BP Mozart
Montréal, QC
H2S 2S0

Comments are closed.