JOURNÉES CONTRE LES DÉPORTATIONS

juin 4, 2014

Deux semaines d’événements, d’activités et d’actions dans le cadre de la campagne UN STATUT POUR TOUS ET TOUTES

du 1er au 15 juin 2014, Montréal

Cette année, la coalition un STATUT POUR TOUS ET TOUTES coordonne deux semaines d’activités contre les déportations, les détentions, la double-peine ainsi qu’en support au projet d’une Cité sans frontières et pour la régularisation des migrant.e.s sans-papiers. En plus de la marche et du pique-nique annuel le 7 juin prochain (www.statusforall.org/fr/june7/) les JOURNÉES CONTRE LES DÉPORTATIONS incluront différents évènements, activités et actions pendant les deux premières semaines de juin.

Les JOURNÉES CONTRE LES DÉPORTATIONS sont organisées et coordonnées par la Coalition un STATUT POUR TOUS ET TOUTES (incluant Mexicains Unis pour la Régularisation, Solidarité Sans Frontières, Personne n’est Illégal-Montréal, avec le soutien de Dignidad Migrante et le Centre des Travailleurs et travailleuses immigrant.e.s).

Pour l’horaire complet, veuillez consulter l’horaire ci-dessous ou visitez : www.statusforall.org/fr/journeescontrelesdeportations/

INFO: 438-933-7654
unstatutpourtoutes@gmail.com
www.unStatutPourTousetToutes.org

—–

JOURNÉES CONTRE LES DÉPORTATIONS
HORAIRE DES ÉVÉNEMENTS
a) samedi 1er JUIN, 11h30: (atelier) L’immigration et l’industrie minière
b) samedi 1er JUIN, 12h à 16h: Fabrication de banderoles au Parc Vinet
c) mardi 3 JUIN, 10h: Conférence de presse de la coalition Un statut pour toutes et tous
d) mercredi 4 JUIN, 18h30: Révolte et Déracinement: réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images
e) jeudi 5 JUIN, 17h: Flashmob contre les frontières
f) jeudi 5 JUIN, 17h: Radio Personne n’est illégal
g) jeudi 5 JUIN, 19h: (atelier) Travailleurs et travailleuses migrant(e)s et assurance-chômage: égalité des droits et discrimination
h) vendredi 6 JUIN, Détruisons les frontières, jetons les murs par terre! Soirée bénéfice pour les Journées contre les déportations par Personne n’est illégal-Montréal
i) samedi 7 JUIN, 14h: Manifestation & pique-nique Un statut pour toutes et tous
j) lundi 9 JUIN, 18h30: (atelier) Qu’est-ce que ça veut dire de demander Un statut pour toutes et tous sur des terres volées aux autochtones ?
k)

**REPORTÉ AU 19 JUIN** (mercredi 11 juin, 12h30 Éducation pour toutes et tous ! Tribunal populaire et manifestation)
l) jeudi 12 JUIN, 13h à 15h30: (atelier) Des maisons d’hébergement, pas des frontières !
m) vendredi 13 JUIN, 18h: Événement du Bloc des artistes du Centre des travailleurs et travailleuses immigrant(e)s
n) samedi 14 JUIN, 17h: Fête de rue & lancement d’un film documentaire
o) dimanche 15 JUIN, 14h à 17h: BBQ & pique-nique contre les frontières en soutien à la famille Awan
 

Plus de détails ci-dessous ou: www.statusforall.org/fr/journeescontrelesdeportations/

 

***

a) L’IMMIGRATION ET L’INDUSTRIE MINIÈRE
Dimanche, 1er juin, 10h
CÉDA, 2515 Delisle, métro Lionel-Groulx
Dans le cadre du Tribunal des peuples sur l’industrie minière canadienne
Organisé par l’Association des travailleurs et travailleuses étrangers temporaires
Contact: iwc_cti@yahoo.com

Joignez-vous à nous pour une discussion sur l’industrie minière et l’immigration avec des membres de l’Association des travailleurs et travailleuses guatémaltèques uniEs pour nos droits (Association of Guatemalan Workers United for our Rights – AGUND), une association de travailleurs et travailleuses immigrant(e)s sur la liste noire et d’organisateurs et organisatrices de communautés en résistance contre l’industrie minière canadienne en Méso-Amérique.

***

b) FABRICATION DE BANDEROLES ET CONVIVENCE FAMILIALE
Dimanche, 1er juin, 12h00
Parc Vinet, 2515 Delisle (CÉDA), métro Lionel Groulx

À Montréal et partout au Canada, il y a des milliers de familles qui vivent dans l’invisibilité en raison de la vulnérabilité de leur statut. Cependant, de nombreuses organisations et individus se sont organisés pour faire valoir les droits des immigrant(e)s en tant qu’être humains, parce que nous avons tou(te)s le droit à une vie meilleure, sous la protection et la sécurité de nos familles. Afin de sensibiliser et de mobiliser la population nous vous invitons à passer une journée de convivence familiale avec nos voisin(e)s et ami(e)s.
Nous vous encourageons à venir avec vos familles, ami(e)s, voisin(e)s et à passer une journée de convivence avec nous !! Vous pouvez apporter des collations et des breuvages à partager avec tout le monde!!

Solidairement,
Mexicain.e.s Uni.e.s Pour la Régularisation
Plus d’information : 514-342-2111 ou 514-619-3648
www.mexregularizacion.org

***

c) CONFÉRENCE DE PRESSE DE LA COALITION UN STATUT POUR TOUTES ET TOUS
Mardi, 3 juin à 10h
au Complexe Guy Favreau

Un point de presse avec des portes-paroles des groupes de la coalition Un statut pour toutes et tous (Solidarité sans frontières, Mexicains unis pour la régularisation, Personne n’est illégal, Centre des travailleurs et travailleuses immigrants et Dignidad Migrante) et le lancement de la déclaration UN STATUT POUR TOUTES ET TOUS pour les Journées contre les déportations.

***

d) RÉVOLTE ET DÉRACINEMENT: RÉFUGIÉ(E)S DE LA LUTTE SYRIENNE EN PHOTOS ET IMAGES
Mercredi, 4 juin 2014, 18h30
Kahwa Café, 263 Avenue du Mont-Royal est
(Métro Mont-Royal)

Joignez-vous à Tadamon! pour une soirée de vernissage de l’exposition de photos « Révolte et Déracinement:  réfugié(e)s de la lutte syrienne en photos et images ».Cette soirée comprendra une présentation des photos, des discussions et des performances musicales.

Le soulèvement populaire en Syrie pour la libération et la dignité qui s’est éclaté en mars 2011, a rencontré, depuis le début, une réponse brutale et sans limites de la part du régime syrien.  Les conséquences de cette réponse sont, jusqu’à présent, dévastatrices :  la destruction de maisons et des quartiers et de l’infrastructure urbain;  l’aggravation des divisions sociales et des conflits, parfois violents et armés, entre groupes divisés sur les plans socio-économiques, religio-sectaires et identitaires; la mort des personnes civiles, chiffrant au-delà de 150,000;  l’expansion de la méfiance et de la peur;  des blessures graves d’innombrables personnes; le déracinement de millions de personnes.  Suite aux bombardements, aux blocus militaires, à l’agression et l’intimidation effectués par le régime, des millions de personnes ont dû fuir et ont dû chercher l’asile et la protection à l’intérieur de la Syrie, dans les États limitrophes et, plus loin, à l’extérieur de la région.

Parmi les personnes qui ont fui la violence se trouvent les résidents et résidentes de Yarmuk, zone urbaine située au sud-ouest de Damas, comprenant un camp de réfugiés créé à la fin des années 50 pour les Palestiniens et Palestiniennes déracinés lors de la colonisation sioniste de la Palestine dont la Nakba de 1948 fut un point de culmination.  Le nombre de personnes ayant fui Yarmuk, surtout durant la dernière année, remonte à plus de 500,000, y compris les résidents et résidentes palestiniens et syriens.

Ceux qui restent à Yarmuk, soient quelques 18,000 personnes, font face à de graves circonstances de besoin humanitaire – insuffisance alimentaire, maladies, famine – résultant d’un blocus imposé par le régime et ses alliés dont l’objectif est de punir les forces d’opposition et leurs sympathisants dans le territoire de Yarmuk.

Le déracinement de millions de personnes dans le contexte de la lutte révolutionnaire en Syrie constitue un exemple graphique et frappant de ce que les actions des États et des acteurs non-étatiques peuvent produire dans un monde de frontières nationales, de revendications territoriales étatiques, de domination coloniale et de projets nationaux entamant des exclusions sociales.  L’exposition «Révolte et Déracinement » raconte une partie de l’histoire de la crise des réfugié(e)s en Syrie qui a résulté des actions d’un État voulant faire taire les voix de ses propres citoyens et citoyennes qui revendiquent la libération des pratiques gouvernementales autoritaires et opprimantes et voulant aussi étouffer par la force les revendications populaires pour des conditions de justice, de respect, d’égalité et de dignité.
Les photos de cette exposition montrent des réfugiés syriens de l’intérieur de la Syrie, de la Jordanie, du Liban et du camp de réfugié de Yarmouk

Pour plus d’informations :
Tél: 514-664-1036
Courriel: info@tadamon.ca
Site web: www.tadamon.ca

***

e) FLASHMOB CONTRE LES FRONTIÈRES
Jeudi, 5 juin, 17h
Lieu annoncé le jour même

La fanfare fait un flashmob le 5 juin pour distribuer des tracts avant la marche « Non aux déportations ! Un statut pour toutes et tous ! » qui aura lieu le 7 juin. Inscrivez-vous à http://chaoticinsurrectionensemble.org/form/flashmob pour vous joindre à nous ! Notre flashmob commencera vers 17h00, le 5 juin, devant une station de métro … quelque part ! (Les détails spécifiques seront envoyés tôt le jour même.)

Organisé par l’Ensemble de l’insurrection chaotique
Contact: http://chaoticinsurrectionensemble.org/contact

***

f) RADIO PERSONNE N’EST ILLÉGAL
Jeudi, 5 juin, 17h à 18h

Une émission d’une heure d’entrevues avec des organisateurs et organisatrices et des militant(e)s de première ligne contre les déportations.

Vous pouvez écouter l’émission en direct, jeudi le 5 juin, entre 17h et 18h à CKUT 90.3 fm, à Montréal ou à www.ckut.ca n’importe où. Cette émission fait partie de Off The Hour à CKUT. Nous sommes la radio communautaire populaire sur l’île de Montréal.

Personne n’est illégal-Montréal fait partie d’un mouvement international de résistance, luttant pour la justice, la dignité et le droit à l’autodétermination pour les immigrant(e)s, les réfugié(e)s et les peuples autochtones. Notre campagne est une confrontation publique avec l’État canadien, dénonçant et réalisant des actions pour combattre le profilage racial, la brutalité policière, les détentions et les déportations, ainsi que pour s’opposer au déplacement et au génocide des peuples autochtones sur l’Île de la Tortue.

 

info: www.nooneisillegal.org

 

***

g) TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES MIGRANT(e)S ET ASSURANCE-CHÔMAGE: ÉGALITÉ DES DROITS ET DISCRIMINATION
JEUDI, 5 JUIN à 19h
6839A, rue Drolet (3e étage) (metro Jean-Talon, à deux pas du marché)

Le Mouvement Action-Chômage de Montréal vous invite à une présentation suivie d’une discussion sur les travailleurs et travailleuses migrants et l’assurance-chômage.

Alors que le gouvernement Harper justifie le saccage de l’assurance-chômage en disant vouloir «s’assurer que les MacDonald’s de ce monde n’ont pas à faire venir des travailleurs étrangers temporaires pour faire le travail que des Canadiens sur l’assurance-emploi ont les compétences de faire», certains continuent à faire circuler le mythe que les travailleurs et travailleuses migrantes ont plus de droits à l’assurance-chômage que les autres. La vérité, c’est qu’il existe au contraire toutes sortes d’embûches qui empêchent les travailleurs et travailleuses migrants de toucher des prestations – même s’ils sont forcés de cotiser au régime.

La meilleure façon de s’assurer que les patrons ne puissent pas se servir, ni des travailleurs étrangers temporaires, ni du régime d’assurance-chômage pour faire pression à la baisse sur nos conditions de travail à tous et à toutes, c’est de lutter collectivement pour un régime d’assurance-chômage universel basé sur l’égalité des droits de l’ensemble des travailleurs et travailleuses.

 

info: http://macmtl.qc.ca/

 

***

h) DÉTRUISONS LES FRONTIÈRES, JETONS LES MURS PAR TERRE!
Soirée bénéfice pour les Journées contre les déportations
Vendredi, 6 juin
ouverture des portes à 20h, groupes de musique à 21h, party de danse à 23h
Il Motore, 179 Jean-Talon est
Contribution volontaire suggérée entre 5 et 10$, personne ne sera refusé(e)

Avec la musique de …

REBEL REBEL REBEL
Groupe philipin de Funk-Hip Hop-Reggae. Un groupe pour la justice sociale de Côte-des-Neiges, à Montréal!
https://www.facebook.com/pages/Rebel-Rebel-Rebel/1444094352475601

ATHENA HOLMES
Née dans une famille de musicien(ne)s dont Jimi Hendrix était un ami de la famille, Athena Holmes a toujours eu une passion pour les spectacles. C’est une musicienne autodidacte qui connait la guitare, la basse, la batterie et les studios d’enregistrement. Sa voix vive, son ton naturel et son oreille presque absolue rappelent Corrine Bailey Rae et Skye Edwards. Sa musique est infusée de jazz à cordes, de mélodies folk rock et de grooves empreints de blues. Elle compose avec sa guitare et sa voix simultanément et le contenu de ses compositions passe de l’image du corps aux peines d’amour. Celle qui se décrit comme “soulful but not a soul singer” a été élue sixième meilleure compositeure-interprète dans le Montreal Mirror’s Best of Montreal 2010. Cet hiver, elle a lancé sa première vidéo de musique officielle pour la chanson « Get out cha’ own way ».

Vidéo officielle :https://www.youtube.com/watch?v=8959lydyPxg
Bandcamp page:www.athenaholmes.bandcamp.com
Facebook:www.facebook.com/pages/Athena-Holmes/99831827508

 

Et avec les DJs suivant.e.s:

PITUCA PUTICA
(reggaeton/hiphop)
https://www.facebook.com/PitucaPutica?fref=ts

rezurrection
(hiphop/pop)

 

et plus!

Il Motore est situé entre les métros Parc et De Castelnau. Vous pouvez prendre l’autobus 93 Jean-Talon. Accessible au fauteuils roulants : la porte d’entrée a 31 pouces de largeur, il y a une petite pente à partir du trottoir, mais pas de marches. Les portes de salle de bain ont aussi 31 pouces de largeur, ainsi que les portes des cabines accessibles aux fauteuils roulants (avec des barres sur les murs). Malheureusement, les portes ne sont pas automatiques. Le bar est un peu surélevé par rapport au plancher de danse, mais il y a une pente avec une rampe pour y accéder.
Cet événement est organisé par personne n’est illégal-Montréal.

 

info: www.nooneisillegal.org
facebook: www.facebook.com/events/670244046345666/

 

***

i) NON AUX DÉPORTATIONS! UN STATUT POUR TOUTES ET TOUS !
SAMEDI LE 7 JUIN 2014 (MONTRÉAL)
14h : RASSEMBLEMENT / POINT DE DÉPART: Carré Bethune (Guy et De Maisonneuve Ouest, métro Guy-Concordia)
16h : CONVERGENCE, MANIFESTATION ET PIQUE-NIQUE: Carré Philips (Union et Ste-Catherine, métro McGill)

Cette marche est un événement familial. Amenez vos enfants!
Contactez-nous pour toute question concernant vos besoins d’accessibilité.

Nous marchons ensemble pour exiger la fin des déportations et des détentions, et nous dénonçons également la double peine dont sont victimes les immigrant-es qui ont des dossiers criminels. Nous demandons Un Statut pour Toutes et Tous, et voulons faire de Montréal une « Cité sans frontières » dans laquelle toute la population peut vivre dans la justice et la dignité. Lisez nos revendications ici: www.solidarityacrossborders.org/fr/a-propos/revendications

Nous soutenons aussi les luttes autochtones et les mouvements pour l’autodétermination. Lisez notre Déclaration en appui aux luttes et à la souveraineté autochtones ici: http://www.solidarityacrossborders.org/fr/statement-of-support-for-indigenous-struggles-and-sovereignty

On vit ici! On travaille ici! On reste ici!
Décolonisons le Canada!

-> POUR UNE CITÉ SANS FRONTIÈRES !: Nous invitons les organisations et les groupes de la région montréalaise à discuter cette déclaration collective et à la signer: www.solidarityacrossborders.org/fr/francais-declaration-pour-une-cite-sans-frontieres

-> VIDÉO: UN STATUT POUR TOUTES ET TOUS ! Visionnez le vidéo https://www.youtube.com/watch?v=yfgEUnCb1fg.

Organisé par:
Mexicains unis pour la régularisation
Personne n’est illégal – Montréal
Solidarité sans frontières
avec le soutien de Dignidad Migrante & le Centre des travailleurs et travailleuses immigrants
(Dignidad Migrante, MexicainEs uniEs pour la régularisation et Solidarité sans frontières sont des groupes de travail du GRIP à Concordia).

INFO: 438-933-7654 / unstatutpourtoutes@gmail.com

www.unStatutpourTousetToutes.org

 

***

j) QU’EST-CE-QUE CA VEUT DIRE QUAND ON DEMANDE UN STATUT POUR TOUT.E.S SUR LES TERRES VOLÉES DES AUTOCHTONES?: Une conversation collective
LUNDI, LE 9 JUIN, 6:30-8:30
GRIP-Concordia, 1500 de Maisonneuve ouest, salle 204

** bouffe gratuite! accessible aux fauteuils-roulants, garderie graduite, traduction chuchotté en français, espagnol, et anglais **

Decolonisons! Un comité temporaire de Solidarité sans frontières vous invite à nous rejoindre pour collaborer à une conversation, réflexion, et session stratégique autour des interconnexions de la justice migrante et de la souveraineté autochtones. Ensemble pendant les deux semaines des journées contre les déporations pour demander un statut pour tous et toutes, posons aussi les questions suivantes:

– pouquoi luttons-nous pour le statut?
– qu’est-ce-que veut dire être canadien(ne)?
– qu’est-ce que cela signifie de devenir canadien(ne)?
– quels sont les liens entre le Statut Indien et le statut migratoire?
– qu’est-ce qu’on dit quand on demande un statut pour tou.te.s sur les terres volées des autochtones?

« Nous croyons que nous ne pouvons pas parler vraiment de l’apartheid mondial et des politiques migratoires injustes sans d’abord parler des réalités de l’apartheid ici, au Canada.

Depuis sa fondation, l’existence du Canada est basée sur le vol des terres autochtones et le génocide et le déplacement des peuples autochtones. Essentiellement, le traitement que l’État canadien réserve aux peuples autochtones, dans le passé comme aujourd’hui, est un système d’apartheid – de l’imposition de la Loi sur les Indiens, des Conseils de bande, du système de réserves, au vol d’enfants et aux pensionnats indiens; du vol continuel des terres et des ressources par les gouvernements et les entreprises, à l’appropriation culturelle des traditions et de la culture autochtones. …

Le Plan Nord colonialiste du Québec, qui est fondé sur la dépossession et la destruction des terres autochtones, cherche aussi à tirer profit de l’exploitation des travailleurs et travailleuses immigrantEs. Les frontières militarisées qui séparent les immigrantEs de leurs communautés et qui déchirent des familles créent aussi un fossé parmi les nations autochtones. Le même gouvernement fédéral qui impose sa juridiction aux peuples autochtones partout au Canada se permet de décider qui sera autorisé à entrer et à sortir de ces terres. Plusieurs immigrantEs et réfugiéEs sont eux et elles-mêmes des indigènes, déplacéEs de leurs pays dans d’autres parties du monde, par un processus colonial semblable, qui est souvent le fer de lance des intérêts canadiens, en particulier des minières canadiennes. Ainsi, les luttes pour la justice pour les immigrantEs et les luttes pour l’autodétermination des autochtones sont interreliées. » – la coalition un statut pour tou.te.s (pour le declaration au complet: http://www.solidarityacrossborders.org/fr/statement-of-support-for-indigenous-struggles-and-sovereignty)

***

**REPORTÉ AU 19 JUIN** k) ÉDUCATION POUR TOUTES ET TOUS ! TRIBUNAL POPULAIRE ET MANIFESTATION
Mercredi, 11 juin, 12h30
5252, de Maisonneuve Ouest (métro Vendôme)
Au bureau de circonscription de la nouvelle ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec.

Le Collectif Éducation sans frontières organise un tribunal populaire et manifestation pour demander de nouveau que TOUS les enfants sans papiers puissent avoir accès à l’école gratuite (primaire et secondaire) comme c’est le cas aux États-Unis, dans la plupart des pays d’Europe (dont la France) et aussi dans d’autres villes canadiennes comme Toronto. Cette exception québécoise est honteuse.

De nouveaux ministres viennent d’être nommés : Yves Bolduc (député de la circonscription Jean-Talon de la ville de Québec) comme Ministre de l’Éducation et Kathleen Weil (députée de la circonscription de Notre-Dame de Grâce à Montréal) comme Ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. Nous leur demandons que cette situation change le plus rapidement possible pour ne pas faire perdre une année scolaire de plus aux enfants sans-papiers qui restent exclus des écoles québécoises.

Le précédent gouvernement a négligé ce scandale en dépit d’une campagne et de maintes interpellations à ce sujet pendant plus de deux ans. La Ministre de l’Éducation précédente a présenté de nouvelles directives en juin 2013 qui malheureusement continuent d’exclure des écoles la plupart des enfants sans-papiers et réclament encore pour eux, entre autres obstacles, 5000 à 6000 $ de frais d’inscription.

Le nouveau Ministre de l’Éducation, avec la collaboration de la Ministre de l’Immigration, peut, dès maintenant, donner des directives claires aux Commissions scolaires pour qu’elles permettent un accès gratuit aux écoles à TOUS les enfants, quel que soit leur statut d’immigration, et ainsi mettre fin à cette injustice à laquelle font face de nombreuses familles sans-papiers.

Le problème que nous dénonçons est présenté en détail ici : www.solidarityacrossborders.org/fr/chronologie-et-informations

Plus de détails et de contexte disponibles ici : www.solidarityacrossborders.org/fr/education-across-borders-collective

Tous les députés de l’Assemblée nationale du Québec ont aussi été alertés sur ce problème, vous pouvez lire la lettre ici www.solidarityacrossborders.org/fr/lettre-ouverte-aux-nouveaux-deputes

Si vous pouvez nous rejoindre pour le rassemblement, ou si vous souhaitez participer ou soutenir d’une autre manière notre mobilisation, contactez-nous :
www.CollectifEducation.org
438-933-7654
solidaritesansfrontieres@gmail.com



***

l) ASSEMBLÉE ET SESSION DE STRATÉGIES SUR LES MAISONS D’HÉBERGEMENT POUR FEMMES ET TRANS ET LES RESSOURCES POUR LES SURVIVANTES DE VIOLENCE QUI VIVENT AVEC UN STATUT PRÉCAIRE
Jeudi, le 12 juin, 13h à 15h30
Maison Parent-Roback, 110 Ste-Thérèse (Vieux-Port, Montréal)

Suite à la conférence Cité sans frontières et à la mobilisation pour la campagne Justice pour Ivonne Hernandez, le comité Des maisons d’hébergement, pas des frontières! organise une assemblée. Lors de cet événement, nous espérons rassembler différentes organisations qui travaillent activement à soutenir des femmes* et des personnes trans qui ont un statut précaire et qui subissent différentes formes de violence interpersonnelle ou institutionnelle, incluant de la part du système d’immigration. Parmi les buts de l’assemblée; partager des ressources, commencer une carte collective et établir des stratégies sur des moyens d’élargir l’accès et d’éliminer les nombreuses barrières qui existent pour les survivantes avec un statut précaire. *quand nous disons Femmes, cela signifie personne qui s’identifie en tant que femme.

***

m) PERFORMANCE DU BLOC DES ARTISTES DU CENTRE DES TRAVAILLEURS ET TRAVAILLEUSES IMMIGRANTS
Vendredi, 13 juin, 18h
au Centre des travailleurs et travailleuses immigrants, 4755 Van Horne (métro Plamondon)

Le Bloc des artistes du CTI est un projet communautaire d’art militant, créé par des travailleurs et travailleuses pour des travailleurs et travailleuses, pour partager des histoires de résistance et de dignité dans la lutte.

 

info: www.iwc-cti.org

 

***

n) LANCEMENT D’UN FILM DOCUMENTAIRE
Samedi, 14 juin, 17h
au NO BAD SOUND, 3730 de Courtrai

Joignez-vous à nous pour une fête de rue familiale pour le lancement d’un court film documentaire sur les luttes des immigrant(e)s et des peuples autochtones pour créer des réseaux alternatifs d’aide mutuelle face au système exclusif d’immigration du Canada.

Bouffe gratuite et musique en direct par des artistes locaux. La bouffe sera servie à 17h, suivie de la projection du film. La soirée se terminera en musique pour danser.

***

o) PIQUE-NIQUE CONTRE LES FRONTIÈRES ET EN SUPPORT À LA FAMILLE AWAN
Dimanche, 15 juin, 14h à 17h
Parc Jarry (métro de Castelneau ou Jarry) *le lieu précis dans le parc sera communiqué
GRATUIT.
Bouffe, discours, soccer et plaisir ! 
Activité familiale. Amenez-vous enfants !

Joignez-vous à nous pour un BBQ et pique-nique pour célébrer la résistance populaire et affirmer notre soutien pour la famille Awan.

Ce mois de juin est le dixième mois que Khurshid Begum Awan est en sanctuaire dans une église montréalaise. En août 2013, elle a pris une décision courageuse de défier un ordre de déportation qui l’aurait renvoyée au Pakistan, où elle fait face à de la violence ciblée et manque d’accès à des soins médicaux appropriés et elle serait séparée indéfiniement de sa fille et de son petit-fils, qui vivent à Montréal.

Justice pour la famille AWAN ! Un statut pour toutes et tous !
*L’événement est co-organisé avec le comité Bouffe pour toutes et tous de Solidarité sans frontières et est organisé dans le cadre des Journées contre les déportations.

***

INFO: 438-933-7654
unstatutpourtoutes@gmail.com
www.unStatutPourTousetToutes.org

Comments are closed.