Non à une nouvelle prison pour les refugié-es et migrant-es à Laval

mai 14, 2019

autocollant-frajouté votre nom ou le nom de votre organisme ici

Nous, les groupes et individus soussignés, prenons part à la lutte pour arrêter la construction d’une nouvelle prison pour migrant·es à Laval dont l’ouverture est prévue en 2021.

En 2016, le gouvernement canadien a annoncé la construction de deux nouvelles prisons pour migrant·es – l’une près de Vancouver et l’autre près de Montréal – ainsi que l’octroi de fonds pour les «alternatives à la détention». L’annonce visait à répondre à l’indignation du public face à l’emprisonnement de réfugié·es et de migrant·es à la suite des grèves de la faim menées par des personnes migrantes et détenues qui protestaient contre leur détention à durée indéterminée.

Le gouvernement libéral présente ce projet de construction comme un moyen plus humain de détenir des migrant·es. À notre avis, le plan représente un investissement supplémentaire (138 millions de dollars) dans un système violent qui devrait être aboli, un système dont l’objectif central est le respect des frontières coloniales et la division mondiale injustifiable de la richesse et du pouvoir. La détention sert à déporter par la force des personnes vers des situations de violence, de pauvreté et d’exploitation extrême – des situations que le Canada participe souvent à créer, par exemple par l’intermédiaire de sociétés minières canadiennes.
Par ailleurs, la peur de la détention contribue à maintenir les travailleurs et travailleuses sans papiers au Canada dans une attitude conciliante – souvent devant des conditions de grande exploitation – sans compter les femmes sans papiers en situation de maltraitance. Nous voulons un monde sans prisons ni frontières coloniales; un monde dans lequel les gens peuvent décider où déménager et où rester; un monde fondé sur l’entraide et non sur la peur, la précarité et l’exploitation.

Le cabinet d’architecture montréalais Lemay, qui conçoit la nouvelle prison pour migrant·es de Laval, vise une atmosphère «accueillant» et envisage de dissimuler «esthétiquement» les barrières et barreaux.
Nous demandons : une personne qui est détenue indéfiniment, qui fait face à une expulsion forcée, se soucie-t-elle de la couleur des murs de la prison? Dans quel but ajoute-t-on un feuillage esthétique sinon pour dissimuler la réalité de l’État et de la société du Canada?

Nous ne croyons même pas que les conditions seraient meilleures dans la nouvelle prison. L’Agence des services frontaliers du Canada est une organisation intrinsèquement violente; aucune institution sous son contrôle ne sera humaine. Nous n’avons pas oublié Lucia Vega Jimenez, Bolanle Idowu Alo, Lucy Francineth Granados et les nombreuses autres personnes blessées ou tuées sous la garde de l’ASFC.

Le gouvernement a promis de ne plus emprisonner les enfants migrants, mais les plans pour la nouvelle prison pour migrant·es de Laval comprennent une salle familiale et une aire de jeux pour les enfants. Cela ne nous surprend pas : tant que l’État emprisonnera des parents migrants, il continuera à emprisonner des enfants migrants aussi.

Nous rejetons également les «alternatives à la détention», y compris les systèmes de reconnaissance vocale/GPS déjà en phase de test à Montréal. Nous croyons que ces mesures ne permettront que d’intensifier et d’étendre l’autorité de l’État et sa surveillance des individus et de nos communautés.

Nous refusons de permettre à l’État de construire une nouvelle prison pour détenir les membres de nos familles, nos voisin·es et nos ami·es et de les traiter avec une violence qui a des effets dévastateurs et durables sur leur santé mentale, sur leur santé physique et sur nos communautés. Nous refusons de participer au vol mondial des ressources, des terres et du travail auquel sert ce projet. Nous allons travailler avec nos propres moyens pour y mettre fin.
____

Pour voir la liste des signataires: https://bit.ly/2WGBq9A

—-

Pour plus d’info : /fr/background-immigration-detention-in-canada-and-the-new-refugee-prison-in-laval
Pour plus d’info sur les grèves de faim (en anglais) : https://endimmigrationdetention.com
Plus d’info sur le projet à Laval : https://www.stopponslaprison.info/
Solidarité sans frontières : www.solidaritesansfrontieres.org

Comments are closed.