Conférence de presse en appui à deux travailleurs étrangers temporaires, à la veille de la Journée internationale des migrants

décembre 14, 2013

Attention aux rédacteurs/rédactrices de nouvelles – Pour publication immédiate

Les organisations qui luttent pour la justice pour les immigrants vivant dans la région de Montréal, se réunissent en appui à deux travailleurs étrangers temporaires, à la veille de la journée internationale des migrants.

Conférence de presse :
Le mardi 17 décembre 2013 à 10h.
Au Centre des travailleuses et travailleurs immigrants
4755 Van Horne (coin Victoria), bureau 110
Pour plus d’information : 438-933-7654

Communiquerons :
– Noé Arteaga, qui a été travailleur agricole au Québec au sein du Programme des travailleurs étrangers temporaires et dont les plaintes faites l’encontre de son ancien employeur sont actuellement en cours de traitement par la Commission des Relations de Travail;
– Mohamed Ali Ben Dellej, membre de la nouvelle Association des travailleuses et travailleurs étrangers temporaires (ATTÉT) qui a pour mission d’organiser, d’appuyer et de lutter pour les droits et le bien-être de tous les travailleurs migrants au Québec;
– Ainsi que Mostafa Henaway (Centre des Travailleuses et Travailleurs immigrants), Carmelo Monge (Mexicanos Unidos por la Regularización), Tanya Rowell Katzemba (Dignidad Migrante), Rosalind Wong (Solidarité sans frontières) et d’autres.

MONTREAL, le 16 décembre 2013 — À la veille de la Journée internationale des migrants, les défenseurs de la justice pour les travailleurs migrants se réunissent en appui à tous les migrants du Canada, incluant les travailleurs étrangers temporaires.

À l’initiative de Noé Arteaga, ancien travailleurs agricole au Quebec, venu à travers Programme des travailleurs étrangers temporaires, une conférence de presse sera organisée le mardi 17 décembre à 10h, avec l’objectif de dénoncer les abus dont sont l’objet les travailleurs migrants. La plainte de M. Arteaga faite contre son ancien employeur a la Commission des Relations de Travail, sera traitée ce mercredi 18 décembre.

Selon M. Arteaga, « Les programmes de travailleurs étrangers temporaires au Canada sont une forme d’esclavage moderne. Ils sont extrêmement exploiteurs et traitent les travailleurs comme s’ils étaient jetables. J’ai vu personnellement l’exploitation inhérente à ces programmes, et je m’unis avec d’autres travailleurs et alliés pour dénoncer publiquement les injustices que vivent les travailleurs migrants. »

M. Arteaga sera accompagné de représentants d’organisations alliées, incluant la nouvelle Association des travailleuses et travailleurs étrangers temporaires.

– 30 –

Contact : 438-933-7654

Comments are closed.