Conférence de presse le 27 mars. Des migrants sans papiers annoncent une marche historique vers Ottawa

mars 26, 2021

Avis aux médias

Des migrants sans papiers annoncent une marche historique vers Ottawa : « Trudeau, nous sommes fatigués d’attendre, nous arrivons »

Quoi : Conférence de presse à l’extérieur
Quand : Samedi, 27 mars 2021 à 11h00
Où : À l’extérieur des bureaux du gouvernement fédéral, Complexe Guy Favreau, 200 René-Lévesque Ouest, Montréal

Qui :

Hady Anne, Solidarité sans frontières
Youssef Benzouine, Le Front d’action popular et réaménagement urbain (FRAPRU)
Dolores Chew, Fédération des femmes de Québec (FFQ)
Albert Lalonde, La Coalition étudiante pour un virage environnemental et social (Ceves)
Nazila Bettache, Soignons la justice sociale
Rama Diallo, Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Jessica Quijano, Coalition pour le définancement de la police

Lors d’une conférence de presse à l’extérieur ce samedi, Solidarité sans frontières va annoncer des plans ambitieux, incluant une marche de sept jours de Montréal vers Ottawa, afin de rallier du soutien pour un programme de régularisation complet et continu pour toutes les personnes migrantes avec un statut précaire.

La pandémie de COVID-19 a précipité les personnes migrantes sans statut permanent dans une précarité de plus en plus profonde tout en mettant en lumière publiquement la place qu’elles occupent dans la société canadienne en tant que personnes à la fois essentielles à l’économie capitaliste et traitées comme si elles étaient jetables. Le Migrant Rights Network (réseau pancanadien pour les droits des personnes migrantes) a pris les devants dans la mobilisation à travers le Québec et le Canada pour un statut pour tous et toutes, une position qui a trouvé des échos dans les derniers mois avec Louise Arbour, la Ville de Montréal et Amnistie internationale Canada francophone.

La lutte menée par les personnes migrantes pour la dignité humaine et l’égalité trouve des allié-e-s dans des mouvements qui luttent contre le racisme et pour les droits des personnes noires, contre le colonialisme et pour la souveraineté autochtone, contre le patriarcat et pour l’autonomie des femmes, contre la gentrification et pour le droit au logement, contre le capitalisme et pour les droits des travailleuses et des travailleurs, ainsi que des mouvements contre la destruction environnementale et pour un futur habitable. Des porte-parole de certains de ces mouvements vont se joindre ce samedi à la conférence de presse.

La conférence de presse va respecter toutes les mesures de santé publique relatives à la COVID.

-30-

Source : Solidarité sans frontières

Contact : solidaritesansfrontieres@gmail.com

Mise en contexte : www.solidaritesansfrontieres.org

Comments are closed.