Dénoncez l’utilisation par l’ASFC de bracelets de traçage sur des migrant.e.s sous le couvert de la pandémie de la COVID

mai 26, 2020

Agissez maintenant en solidarité
#PasDeTraçageDesMigrants #LibérezLesTous

Sous le couvert de la pandémie, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) force maintenant au Québec des migrant.e.s à accepter des bracelets de traçage électronique comme une condition pour leur libération de détention.

Cette décision de normaliser le traçage électronique des migrant.e.s au Québec est une extension du programme gouvernemental de « solutions de rechange à la détention », sous lequel la surveillance d’État des migrant.e.s est sous-traitée à la Société John Howard Society au Québec (et à d’autres organisations dans le reste du Canada). 

Cette mesure s’inscrit dans un contexte marqué par un tournant plus large vers une présence policière et une surveillance accrues parmi les mesures de contrôle du gouvernement pour la pandémie. Nous dénonçons le traçage sous toutes ses formes et exigeons une liberté entière pour tous et toutes les migrant.e.s.

Le traçage – à travers des bracelets, des systèmes de reconnaissance vocale GPS ou des programmes similaires à ceux de libération conditionnelle, tous gérés par la Société John Howard – n’est pas la liberté. La semaine dernière, un groupe de migrant.e.s non documenté.e.s ont fait paraître un appel pour un programme complet de régularisation – rappelons-nous que la seule alternative à la détention est l’ABSENCE de détention, et que la vraie liberté est celle qui est suivie par un #statutpourtous.

Ensemble, rendons visibles et dénonçons ces pratiques qui tiennent des vies en otage, en exprimant notre opposition à leur normalisation.

 

  • QUE POUVEZ-VOUS FAIRE  
    • Prenez une photo de vous avec une affiche, une image que vous avez dessinée, un slam sur vidéo, etc., publiez-là sur les réseaux sociaux et sur cet événement en solidarité – rendez le tout créatif en ajoutant des oiseaux ou des papillons en arrière-fond, déguisez-vous en papillon et prenez une photo ou utilisez une autre manière créative de dire que #LibérezLesTous signifie LIBÉREZ-les tous, sans condition !

    • Utilisez les hashtags #LibérezLesTousl, #statutpourtous, #PasDeTraçageDesMigrants #FermezASFC

    • Taguez la Société John Howard @JohnHowardQC et l’ASFC @CanBorder @FrontiereCan

    • Envoyez-nous votre photo à notre page FB ou à solidaritesansfrontieres@gmail.com et nous la publierons pour vous! 


Si vous désirez plus d’information ou que vous souhaitez rédiger une déclaration de soutien plus longue,
voici des éléments de contexte et des informations supplémentaires

Comments are closed.